Les Stokehurst, Tome 1 : L’ange de minuit de Lisa Kleypas – Once upon a december !

Collection Aventures et passions (J'ai Lu) - Année 2014 352 pages
Collection Aventures et passions (J’ai Lu) – Année 2014
352 pages

Il m’arrive de temps en temps d’avoir des insomnies. Je ne sais pas pour vous, mais ce n’est en général pas une partie de plaisir alors au lieu de tourner et me retourner dans mon lit en attendant en vain le sommeil. Je passe la nuit en compagnie d’un bon roman et je choisis régulièrement une romance historique. À cette occasion, j’ai jeté mon dévolu sur le premier tome des Stokehurts.

En 1870, à Saint-Pétersbourg, Tasia est accusée du meurtre de son mari. Échappant à la potence, elle se réfugie à Londres où ses cousins anglais lui trouvent un travail de gouvernante. Mais la jeune femme ne reste pas longtemps indifférente au charme de son maître…

Lisa Kleypas fait partie de mes auteures favorites en romance historique, c’est pour moi une valeur sûre. Et même lorsque la romance n’a rien d’extraordinaire comme cette dernière, Lisa Kleypas arrive toujours voyager dans un autre univers.

L’ange de minuit est une romance historique classique dont le charme est légèrement désuet. Écrite dans les années 90, l’histoire et les personnages ont tous les défauts des romances de l’époque. Toutefois, je n’ai pas pu m’empêcher de ne faire qu’une bouchée de ce roman.

Tasia est une princesse russe qui n’est pas sans rappeler le personnage historique d’Anastasia Romanov. D’ailleurs, la ressemblance est sûrement voulu au vu du mythe qui se cache derrière ce nom. Accusée de meurtre, elle doit être pendue. Pour y échapper, elle doit prendre la fuite vers l’Angleterre, chez sa cousine où elle fera la connaissance de Lord Stokehurst.

Tasia est une jeune femme qui a été éduquée dans les règles strictes de la Russie Impériale pour être une bonne épouse soumise. Quand elle arrive en Angleterre, elle se découvre une âme rebelle en contradiction avec les moeurs de l’époque. Le premier cliché de cette romance historique, mais pas le dernier. Qu’à cela ne tienne! Ce ne sont pas les clichés qui m’étouffent en matière de romance historique.
Quant à Lord Stokehurst, rien ne lui a jamais résisté et ce n’est pas Tasia qui va changer la donne. C’est un personnage rustre qu’on finit par aimer.

Cette romance fera enragée très certainement les féministes. Il faut dire que Lord Stokehurst ne comprend pas très bien le sens du mot non. Heureusement, la romance est écrite du point de vue de Tasia ce qui nous éclaire sur ses pensées.

La romance n’a rien d’original et ne transcende pas le lecteur. Elle souffre de nombreux défauts, mais elle reste tout de même attachante. L’exotisme de Tisia, avec ses origines russes, est le grand point positif de cette histoire.

Notes Un bon moment de lecture


7 réflexions sur “Les Stokehurst, Tome 1 : L’ange de minuit de Lisa Kleypas – Once upon a december !

    1. Quelques semaines sont passées depuis ma lecture, et heureusement qu’il existe mon avis pour me rappeler ma lecture… Ce n’est pas une romance inoubliable et elle est juste quelconque.
      Mais je suis beaucoup trop cool avec les romances historiques.

      J'aime

  1. Justement, hier, impossible de fermer l’oeil. J’ai cherché un truc « facile » à lire et suis tombée sur un Danielle Steel que j’ai récupéré dans la boite de livres à donner de ma bibliothèque. Ca m’a très bien endormie 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s