Hollywood dirt, Tome 1 de Alessandra Torre – Derrière les projecteurs !

Collection Hugo New Romance – Année 2017
440 pages

En début d’année 2016 – déjà plus d’un an -, je découvrais la plume d’Alessandra Torre avec « Black Lies ». Ce premier roman tout aussi intrigant que dérangeant avait été un coup de coeur. L’auteure avait réussi avec sa romance contemporaine le tour de force de me surprendre. En écrivant cette chronique, j’ai l’envie irrépressible de relire « Black Lies ». Quand je découvre un nouvel auteur que j’aime, j’ai forcément le désir de lire ses autres romans. Je ne pouvais pas manquer « Hollywood Dirt » qui vient de faire l’objet d’une adaptation télévisuelle.
Je remercie les éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce service presse.

Le superbe acteur Cole Masten divorce de sa femme, superstar elle aussi. Le mari parfait est maintenant le célibataire le plus sexy d’Hollywood qui se lâche dans des fêtes torrides. Un nouveau bad boy règne sur Los Angeles.
Summer Jenkins est une jolie jeune fille blonde aux yeux noisette qui vit dans un bled paumée de Georgie qui la rejette.
Et quand l’avion de Cole Masten atterrit sur l’aérodrome de campagne, tout le monde regarde déambuler cette star dans la ville et reste ébahi. Cole Masten vient visiter le lieu de son prochain tournage et amène Hollywood avec lui.
Et quand son chemin croise celui de Summer, elle saute sur l’occasion pour se faire embaucher.
Cole Masten est un sex-symbol et toutes les femmes craquent pour lui. Toutes les femmes sauf Summer qui n’aime pas son arrogance et sa manière de parler.
Mais là, il va être son patron pour les quatre prochains mois…

La relation d’amour/haine entre les sudistes et les Yankees est un sujet très classique dans la romance historique depuis le best-seller « Autant en emporte le vent » de Margaret Mitchell. L’orgueil sudiste n’est pas une légende. Ils aiment leur pays, leurs terres et leur manière de vivre. Bizarrement, je n’avais jamais recroisé cette ambiance dans une romance contemporaine. Dès les premières lignes, j’ai retrouvé tout ce que j’aime dans la chaleur étouffante de la petite ville de Quincy.

Cole Matsen est l’équivalent de Brad Pitt. Lui et sa femme, Nadia, forment le couple le plus glamour d’Hollywood. La chute est rude lorsqu’il surprend sa femme dans les bras d’un autre. Cole commence une lente descente aux enfers. Heureusement, il s’est alloué les services d’un ténor du barreau spécialisé dans les divorces, un pit-bull qui compte bien mettre en pièce Nadia. Pour redorer son image, Cole part se mettre au vert travailler sur le plus gros projet de sa vie. Il débarque à Quincy, une ville qui cache de nombreuses surprises notamment Summer, une blonde sensuelle et volcanique qui ne se laisse pas séduire par le charme arrogant de Cole.

Alessandra Torre alterne les points de vue de Cole et Summer à chaque chapitre. Des chapitres qui sont très courts et qui rythment le récit. Cole et Summer sont deux héros expressifs, explosifs qui ne se laissent pas faire. Leur caractère fort est souligné par la rapidité dans la succession des points de vue. Le lecteur ne reste pas très longtemps dans la tête des protagonistes, mais il n’en faut pas plus pour s’attacher aux héros.

L’atout charme de cette romance n’est pas Cole, le bel acteur hollywoodien, contrairement à ce qu’on pourrait penser, mais Cocky le poulet domestique de Cole qui arrive à humaniser son personnage.

Toutefois, le personnage que j’ai le plus adoré est Summer qui est une vraie belle du sud. Elle a toujours vécu à Quincy. Elle connaît les us et coutumes des gens du sud sur le bout des doigts. Sans Summer, Cole et la production du film n’auraient jamais pu tourner dans les bonnes conditions dans cette petite ville qui vit en recluse. Pourtant, elle est ostracisée par ses amis et ses connaissances à cause d’un tout petit incident – petit incident très drôle auquel il fallait penser.

Les scènes entre Cole et Summer sont délicieuses. Ils sont partis sur de mauvaises bases au début de leur relation, et cela va conditionner toute leur histoire. Ils ressentent une très forte attraction sur et en dehors du plateau de tournage.
« Hollywood Dirt » est une romance contemporaine à dévorer où j’ai rêvé de rencontrer Brad Pitt dans mon petit patelin paumé et le faire tomber à mes pieds – je rêve les yeux ouverts, et alors !

Retrouvez le roman sur Amazon !

PS : Ce premier tome d’Hollywood Dirt a fait l’objet d’une adaptation très récente sur le service SVOD PassionFlix qui devrait arriver dans les prochains mois en France. Ce service de SVOD sera exclusivement réservé aux films romantiques. J’attends son arrivée en France avec impatience. En attendant, certaines ont déjà pu voir Hoolywood Dirt en avant-première au Festival New Romance à Cannes le 22 septembre.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

8 réflexions sur “Hollywood dirt, Tome 1 de Alessandra Torre – Derrière les projecteurs !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s