La meute du phénix, Tome 4 : Marcus Fuller de Suzanne Wright – La fusion de deux meutes !

Collection Bit-Lit (Milady) – Année 2015
473 pages

Après plusieurs lectures du même genreromance contemporaine ou historique -, j’aime y ajouter une touche de paranormale. Je reste toujours dans la romance, histoire de ne pas avoir les neurones qui surchauffent – ce qui me va comme un gant.
Attention, cette chronique peut contenir des spoilers.

L’attirance que Roni Axton ressent pour Marcus Fuller est intoxicante. Et ce dernier est bien décidé à la séduire. Mais la louve, indépendante et dangereuse, n’a pas l’intention de se soumettre si facilement. Lorsque l’attaque d’une bande de chacals fournit à Marcus l’occasion de se rapprocher d’elle, il pense remporter la partie. C’était sans compter sur l’intensité du lien qui les unit. Car Marcus va découvrir que s’il revendique Roni, il ne pourra plus jamais se passer d’elle…

Le tome précédent sur Nick Axton m’a légèrement déçu. Je trouvais malheureusement qu’on s’éloignait beaucoup trop de la Meute du Phénix et de ses membres si appréciés. Pourtant, avec le recul je comprends que la saga avait besoin d’être élargie afin d’offrir de nouvelles possibilités au lecteur.

Roni est la soeur de Nick Axton, l’alpha de la meute du Mercure, meute amie de la meute du phénix. C’est grâce à ce rapprochement entre les deux meutes que Roni fait la connaissance de Marcus. L’attirance entre les deux loups a toujours été perceptible, mais elle s’est convaincue qu’elle n’était pas son type de femme. Heureusement, Marcus fait preuve de persévérance.

La saga de « La Meute du Phénix » est un peu comme un péché mignon. Je suis consciente de tous ces défauts, mais je ne peux m’empêcher de dévorer chaque tome avec plaisir.

Bien que j’apprécie plus ce tome que le précédent, ils ont écopé de la même note, car je n’arrive plus à être surprise par cet univers. La romance et les personnages de Roni et Marcus m’ont plu et j’ai passé un bon moment. Seulement, j’ai trouvé que l’intrigue souffrait de quelques longueurs. Et cela n’aide pas lorsque vous devinez dès le premier indice, le responsable de l’attaque.

La saga étant composé de tomes compagnons, il est toujours agréable de retrouver les personnages des précédents tomes par exemple la fameuse grand-mère au sale caractère qui une fois n’est pas coutume se comporte comme un petit ange avec Roni.
Cependant, les tomes se ressemblent tous. Le schéma de construction de l’intrigue est identique. Cela commence toujours par la rencontre, l’attirance incontrôlable, les sentiments amoureux perturbés un complot visant à affaiblir la meute, et la résolution de l’énigme. J’aimerais que les prochains tomes fassent preuve d’un peu d’originalité.

Retrouvez le roman sur Amazon

Publicités

4 réflexions sur “La meute du phénix, Tome 4 : Marcus Fuller de Suzanne Wright – La fusion de deux meutes !

  1. j’aime beaucoup cette saga 🙂 le tome 5 est vraiment bien également, mieux que celui ci je trouve 🙂 mais c’est vrai que tous les tomes ont tendance à se ressembler un peu !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s