Nos faces cachées de Amy Harmon – Le livre qui m’a redonné le goût de la lecture!

Collection R (Robert Laffont) - Année 2015 437 pages
Collection R (Robert Laffont) – Année 2015
437 pages

Première publication depuis des mois… Je ne peux pas promettre que c’est le « grand » retour sur le blog. J’ai traversé une période assez difficile dans ma vie et je ne sais pas si j’ai vraiment passé le cap. Je fais les choses petit à petit et reprend mes habitudes les unes après les autres. Et cette semaine, je me suis à nouveau posée devant un livre.

Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l’on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu’à ce qu’il cesse de l’être… Nos faces cachées est l’histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L’histoire d’amour d’une jeune fille pour un garçon brisé, d’un guerrier pour une fille ordinaire. L’histoire d’une amitié profonde, d’un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu’il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…

Cela faisait plusieurs mois que j’entendais parler de ce roman et avec toutes les critiques positives que j’avais lues, j’attendais l’année 2015 avec impatience. Et pour mon premier livre de l’année – et j’espère pas le dernier – , j’ai véritablement été balayé par les émotions.

Ma chronique va d’abord s’arrêter sur la couverture. Je sais que la collection R a choisit de garder l’illustration originale mais je ne peux vraiment pas la voir en peinture. Elle représente, certes, assez bien l’histoire mais je la trouve racoleuse. Je pense malheureusement qu’elle ne contribue pas à faire une bonne publicité à ce roman car si je n’avais pas eu connaissance des bonnes critiques jamais je ne me serais retournée dessus dans une librairie.

Ce roman va bien au-delà de cette image racoleuse. Amy Harmon joue d’une main de maître avec nos émotions, ses personnages, le présent et le passé sans jamais tomber dans le pathos. De plus, au moment où j’ai lu ce livre, il a eu une incroyable résonance avec mes émotions et ma vie réelle.

On fait la rencontre de trois personnages : Fern, Bailey et Ambrose. Trois personnages, mais aucun triangle amoureux. Ouf! Fern est une jeune qui n’a pas été gâtée par la nature, une bonne fée marraine ne s’est pas posée sur son berceau pour lui donner la beauté, la bonté et l’intelligence. Elle est somme toute une jeune fille banale comme tout un chacune. Je ne suis peut être pas rousse mais je me suis totalement retrouvée dans son caractère. On veut toutes plaire, être remarqué pour ce qu’on est, ne pas passer inaperçue et surtout ne pas se sentir rejetée. Mais Fern est une jeune fille forte qui traverse les épreuves avec une étonnante force de caractère.
Bailey est le personnage centrale qui lie et relie les différents personnages entre eux. Il nous donne une véritable leçon de vie. Il a réussi à accepter l’inacceptable : sa maladie.
Ambrose est le mec populaire par excellence de son lycée. Les fées se sont penchées sur son berceau mais la tragédie le frappe de plein fouet. Et c’est grâce à Bailey qu’il va réussir à voir plus loin, relativiser les événements et c’est Fern qui sera son ancre dans la réalité.
On en peut pas rester insensible à ses personnages et je me suis énormément attachée à eux. J’ai refermé le livre avec beaucoup de regrets en ayant l’impression que je disais au revoir à des amis.

Les thèmes abordés sont assez classiques mais très bien appréhendés. Les thèmes sont : la maladie, la différence, l’amour, le deuil, et l’acceptation. Les émotions véhiculées sont très fortes et cela m’a tiré les larmes à plusieurs reprises.
La relation qui se noue progressivement entre Fern et Ambrose est superbe. Elle ne s’est pas créée en un jour mais d’un travail acharné pour apprendre à connaitre l’autre. Et la relation entre Fern et Bailey est difficilement descriptible.

Je vous recommande donc fortement ce roman et je me rallie à toutes les critiques positives. Ne passez pas à coté de cette belle histoire.

Notes Coup de coeur

Publicités

16 réflexions sur “Nos faces cachées de Amy Harmon – Le livre qui m’a redonné le goût de la lecture!

    1. Merci beaucoup 😉 Le retour sera pérenne si j’arrive à reprendre la lecture… L’avenir nous le dira mais une chose est sûre, bloguer me manquait!
      J’espère que tu aimeras autant le roman que moi. Et contrairement à ce que la couverture pourrait faire penser nous ne sommes pas dans un New adult trash!

      J'aime

          1. C’est vrai. Je l’ai lu en deux soirée; très rapidement donc 🙂 (faut dire qu’il se lit très bien)

            Oui, puis à partir du moment où les échanges se font (à partir des commentaires, qu’on soit d’accord ou non), c’est tout de suite encore plus intéressant et addictif 🙂

            Merci d’être venue lire ma chronique.

            J'aime

    1. Merci beaucoup! Bloguer me manquait mais depuis octobre je n’avais pas ouvert un livre… J’espère que ma panne est définitivement passée.
      J’ai de plus en plus de mal avec le genre romance racoleuse où l’auteur colle des scènes de sexe à tout va. Là il n’y a rien de tout ça, juste des émotions et sentiments 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s