The boy next door de Penelope Ward – Le « D » est la clef du bonheur !

Collection Hugo New Romance – Année 2018
340 pages

Penelope Ward est une auteure que j’apprécie beaucoup notamment depuis son roman « RoomHate » qui m’avait fait tomber sous le charme de Justin et Amélia.
« The boy next door » est le roman compagnon du premier succès de Penelope Ward en France, j’ai nommé « Stepbrother ». Si ce dernier ne m’a pas laissé un souvenir impérissable, j’avais néanmoins hâte de lire cette nouvelle romance.
Je remercie les éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce service presse.

Chelsea se remet difficilement de la rupture avec son copain, Elec, mais elle a bien l’intention de tourner la page lorsqu’elle déménage et s’installe dans un nouvel appartement à San Francisco. Quant à elle, elle poursuit son travail d’éducatrice dans un centre qui accueille des ados. Tout irait pour le mieux si elle n’avait pas un voisin très irritant, un certain Damien, qui a en plus deux chiens qui aboient toute la journée, qui la réveillent régulièrement. Impossible de s’entendre avec cet homme arrogant, qui ne veut faire aucun effort.
Mais il n’est pas facile d’éviter celui qui vit juste à côté de chez soi, surtout qu’il n’est pas qu’un simple voisin mais également le propriétaire de l’immeuble ! Au fil de leurs rencontres, Chelsea découvre en Damien une personne différente de ce qu’elle pensait et elle commence à s’interroger sérieusement sur lui.
Pourquoi a-t-il l’air si seul et semble refuser tout engagement ?
Cette question devient de plus en plus importante quand Chelsea se rend compte qu’elle est en train de craquer pour Damien. Et si lui aussi tombe visiblement sous son charme, il garde une distance prudente avec elle qui l’inquiète. A-t-elle une chance de s’engager dans une liaison durable avec cet homme qui reste très mystérieux ?
Leur amitié naissante a-t-elle une chance d’évoluer vers une relation amoureuse ?

Chelsea menait une vie rêvée auprès d’Elec. Mais, lorsque ce dernier retrouve sa soeur par alliance au décès de son père, il quitte brusquement Chelsea. Perdue, sans confiance en elle, Chelsea dépense ses quelques économies dans des séances de psy par téléphone. Seuls les enfants du centre où elle travaille sont un réconfort pour elle.
La première étape pour commencer une nouvelle vie sans Elec : déménager. La deuxième étape : sonner chez le voisin pour demander que ses chiens la bouclent!
Résultat des courses, « The boy next door » fait une entrée fracassante dans votre vie.

La rencontre entre Chelsea et Damien est absolument délicieuse. Sans l’avoir vraiment voulu, Damien connaît pratiquement tout de la vie sentimentale de Chelsea. Il connaît ses faiblesses et si parfois, il va en abuser c’est surtout l’occasion pour lui de faire prendre conscience à Chelsea qu’elle a plus de valeur que ce qu’elle croit.

Quand Chelsea frappe à la porte de Damien remontée comme une horloge, leur face à face vire à la confrontation. Leurs échanges sont piquants, drôles, malicieux et corrosifs. 

Chelsea est une héroïne comme je les aime. Elle peut paraître fragile, sans défense, mais c’est plus qu’une jeune femme délicate. Elle souffre, souffre d’un coeur brisé. En la trompant, Elec a démoli l’esprit de Chelsea. Comment faire à nouveau confiance ? Il est facile de s’identifier à ce personnage et de ressentir ses émotions. On a toute en nous une part de Chelsea.

Damien est un super bookboyfriendje crois d’ailleurs qu’il a été kidnappé par les folles du gang de l’île. Et il me faudrait sûrement un Damien dans ma vie pour recoller les morceaux de mon âme. Ce héros est un homme qui sait mettre en valeur une femme. Chelsea n’a pas besoin d’être parfaite, parce que lui même est conscient de ses points faibles. De plus, son histoire personnelle ne peut qu’émouvoir l’auditoire.

Je n’avais aucune envie de quitter ses deux personnages qui ont réussi à me faire rire et sourire durant toute ma lecture. Le panel d’émotions ressenties était complet. Mon coeur s’est serré à plusieurs reprises. Il ne manquait plus que les larmes pour que mon plaisir soit complet.
Ces deux personnages s’attirent comme des aimants. Et c’est un bonheur de les voir interagir.

À mon avis « The boy next door » est bien meilleur que « Stepbrother ». Ce tome compagnon améliore l’histoire principale comme celui-ci et lui donne une autre perspective.

Retrouvez le roman sur Amazon !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer


3 réflexions sur “The boy next door de Penelope Ward – Le « D » est la clef du bonheur !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s