Room Hate de Penelope Ward – Les sentiments dans la peau !

Collection Hugo New Romance - Année 2017 313 pages
Collection Hugo New Romance – Année 2017
313 pages

En 2016, j’ai découvert Penelope Ward grâce à son premier roman publié en France Stepbrother qui m’avait alors beaucoup intrigué. J’étais tout heureuse de pouvoir lire à nouveau la plume addictive de Penelope Ward.
Je remercie les éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce service presse.

Justin et Amélia sont amis depuis l’enfance. Ils ont même été amoureux à l’adolescence. Ils ont passé toutes leurs vacances dans la maison de la grand-mère d’Amélia, leurs parents respectifs étant souvent absents.
Quelques années plus tard, ils héritent de la maison.
Amélia, qui est institutrice, décide immédiatement d’aller passer ses vacances dans ce lieu qu’elle aime tant. Elle est loin d’imaginer que Justin a eu la même idée. Il débarque un matin avec sa guitare et sa petite amie Jade. C’est là que les choses vont se compliquer et que les incompréhensions du passé vont ressurgir. La cohabitation va s’avérer plus que difficile.

J’avais lu à peine quelques pages que déjà j’étais prise dans l’histoire et je savais que je ne pourrais pas lâcher le roman avant de l’avoir fini.

Amélia et Justin se connaissent depuis toujours, mais les doutes et les insécurités de chacun les ont séparés. Dix ans plus tard, ils héritent tous les deux d’une maison. Amélia va devoir faire face à Justin, son amour de jeunesse, accompagné de Jade, sa fiancée. Les retrouvailles ne vont pas être de tout repos et les non-dits vont gangrener leur relation.

Contrairement à beaucoup de lectrices, je ne suis pas tombée en pâmoison devant le charme de Justin. Pendant toute la première partie du roman, je n’arrivais pas à comprendre les motivations qui se cachaient derrière la haine de Justin à l’encontre d’Amélia. Et lorsque les explications sont enfin arrivées, elles ne m’ont pas convaincu. Un chapitre ou deux du point de vue de Justin aurait peut-être aidé pour comprendre sa psychologie. Pour autant, cela ne m’a pas empêché d’apprécier ma lecture, et l’élément surprise du milieu du roman m’a totalement fait fondre.

La tension entre Amélia et Justin est totalement démente – non je n’exagère pas ! – et j’en suis presque devenue folle. J’avais envie de secouer ces deux héros pour qu’ils se réveillent enfin, mais je vous avoue que cette électricité entre Amelia et Justin a rendu l’attente délicieuse.

La plume de Penelope Ward est toujours aussi addictive, car même si j’ai trouvé quelques défauts au récit et notamment celui de ne pas trouver l’élément déclencheur à la haine qu’éprouvent les personnages l’un envers l’autre assez fort, je ne pouvais absolument pas m’arrêter. Et peu importe cet élément déclencheur un peu faible, j’ai été conquise par l’histoire et le background d’Amélia et Justin.

Le roman est découpé en deux parties. La première se concentre sur les retrouvailles et la relation très tendu d’amour/haine entre les deux protagonistes. Tandis que la seconde partie est centrée sur le pardon et le chemin qu’ils vont devoir parcourir jusqu’au point de confiance.

C’est une certitude, une fois que vous aurez commencé la lecture de RoomHate, vous ne pourrez plus vous arrêter.

Retrouvez le roman sur Amazon

Notes Très bonne lecture

Publicités

8 réflexions sur “Room Hate de Penelope Ward – Les sentiments dans la peau !

  1. Ce roman me tente… et pourtant il y a ce speech de départ qui me fait toujours grincer des dents: l’un des protagonistes est déjà en couple et engagé >< Ca me pose toujours un problème de conscience !
    Arf… En tout cas ton avis est encourageant. Je vais laisser du temps avant de me décider !

    Aimé par 1 personne

    1. Je te comprends très bien sur ce sujet. C’est aussi une chose qui me rebute moralement. Mais ici, si les personnages ont des sentiments l’un pour l’autre, ils ne les expriment pas verbalement (ou très peu) ni physiquement avant que la situation du héros soit claire.

      J'aime

  2. J’ai bien aimé ce livre mais je suis plus sévère que toi dans mon jugement. J’ai trouvé les personnages et l’histoire un peu trop lisse. C’est un roman très addictif mais il m’a manqué quelque chose… mais cela reste une lecture divertissante et agréable 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s