Stepbrother de Penelope Ward – Un petit goût d’interdit !

Collection Hugo New Romance - Année 2016 313 pages
Collection Hugo New Romance – Année 2016
313 pages

Je ne sais pas si je l’ai déjà mentionné sur le blog, mais je suis incapable de lire dans une autre langue que le français. Malgré tout, je continue à suivre assidument les blogueuses anglophones ou tout simplement les lectrices qui ont le don suprême de lire en VO. Et cela doit faire déjà deux ans que j’ai entendu parler de Stepbrother notamment sur le forum Boulevard des passions où les lectrices ont eu coup de coeur sur coup de coeur.
Ça ne vous étonnera donc pas si je vous dis que lorsque j’ai vu le roman dans les parutions de Hugo&Roman, j’étais joie de pouvoir enfin le lire.
Je remercie les éditions HugoRoman pour l’envoie de ce service presse.

Quand Greta a appris que son demi-frère venait vivre avec eux, elle était à la fois curieuse et heureuse de faire la connaissance du fils de son beau-père. Malheureusement, elle a vite déchanté. Elec est tout simplement odieux avec elle.
Pourtant, elle se sent attirée par ce garçon tatoué qui semble tout faire pour cacher ses blessures. 
Lentement, leur relation évolue, il s’ouvre petit à petit jusqu’à une nuit inoubliable. Le lendemain, Elec est parti, il disparaît de sa vie aussi vite qu’il y était apparu. 
Sept ans plus tard, un drame familial les réunit à nouveau. Greta comprend alors que l’adolescent qui s’amusait à la faire tourner en bourrique est devenu un homme très séduisant qui va lui faire tourner la tête. 
Sauront-ils à nouveau se faire confiance ?

Stepbrother peut être traduit en français par beau-frère. Cette romance entre Greta et Elec a un petit goût d’interdit bien qu’aucune parenté ne les relie. Je commence par un petit aparté durant tout le long de ma lecture, je n’ai pas réussi à me faire au prénom des héros. Sérieux ? Qui appelle son enfant Elec ou Greta ? Bref, ce n’est pas le sujet de ma chronique heureusement.

Elec emménage avec son père remarié depuis quelques années. Il fait la connaissance de la belle-fille de son père, Greta. Elec n’a aucune envie d’être là et il veut faire payer son père d’avoir refait sa vie. Il ne va pas rester longtemps, mais le temps que Greta et Elec vont passer ensemble sera inoubliable.

Penelope Ward a divisé son récit en deux parties. La première partie s’intéresse à la rencontre de Greta et Elec, et à la naissance de leur sentiment jusqu’à leur séparation forcée. Puis, la deuxième partie partie s’intéresse à leurs retrouvailles. C’est cette seconde partie que j’ai adoré et qui m’a fait changer d’avis sur ma lecture. Les personnages ont grandi, les sentiments ont évolué pour être plus profonds.

Elec est un jeune homme odieux lorsqu’il arrive chez Greta, mais lorsqu’on est témoin de la relation qu’il entretient avec son père, on comprend mieux pourquoi. Ils cachent un secret complètement dingue, impossible à deviner. Greta est en admiration devant lui et il en joue.

Au départ, j’ai eu quelques soucis pour m’adapter au style de narration adopté par Penelope Ward. Mais je reconnais sans conteste l’incroyable addictivité de sa plume, car une fois acclimatée je n’ai pas pu arrêter ma lecture.

La deuxième partie nous livre une partie des pensées d’Elec, et même si j’y ai trouvé quelques longueurs, cela a été indispensable à la compréhension de l’histoire. Les émotions y sont très fortes et ça m’a presque déchiré le coeur. Les personnages et leur amour ont été maudits. Pendant des années, ils se sont croisés et ratés, heureusement ils arrivent à briser cette malédiction.

J’ai longuement hésité avant d’attribuer une note à ce roman. Au départ, je lui avais attribué que trois étoiles, mais à force d’y penser et surtout en écrivant cette chronique, j’ai définitivement adopté la notation suivante.

Notes Très bonne lecture


7 réflexions sur “Stepbrother de Penelope Ward – Un petit goût d’interdit !

  1. Elec et Greta nan mais franchement c’est quoi ces prénoms 😛 !
    J’ai déjà entendu parler de ce roman, sans doute via mes recherches parfois anglophones sur le net !
    Je vais peut être me laisser tenter qui sait ? 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s