Salem, Saison 1 – Des sorcières pas très sympathiques !

Série de Brannon Braga - Fantastique et drame - 3 saisons - En cours - 45 min
Série de Brannon Braga – Fantastique et drame – 3 saisons – En cours – 45 min

Petite nouvelle dans le catalogue des séries TV sur Netflix, entre sorcières et la légende de Salem, il ne m’en fallait pas plus pour cliquer sur l’icône et commencer le visionnage.
Une série TV parfaite à regarder pour Halloween qui revisse le mythe de la sorcière.

Une nouvelle vision des mythiques sorcières de Salem, dans le Massachussets du XVIIeme siècle. Une tentative audacieuse de percer à jour le côté obscur et surnaturel de cette période infame de l’Amérique…

Après la fin de la série Nikita, je suis heureuse de retrouver l’acteur Shane West dans un nouveau rôle, très loin de son personnage de playboy armé et en costume. Shane West a ici les cheveux long et loin d’être propre sur lui.

Une nuit de pleine lune, le destin de la petite ville de Salem est en train de se jouer. John Alden joué par Shane West est obligé de quitter la ville et s’engage dans l’armée laissant derrière lui sa fiancée enceinte. Mary ne pouvant mettre au monde un enfant sans père dans une ville dirigée par les puritains, donne en offrande son foetus au diable en échange de pouvoirs magiques.
À son retour, John Alden découvre que Mary est mariée à l’homme qui l’a exilé. C’est une femme puissante qui veille d’une main de maître sur son pouvoir.

Salem est une ville où il ne fait pas vraiment bon vivre, partagé entre les puritains et les sorcières qui mènent une lutte acharnée pour diriger la ville. Mary Siblet, jouée par Janet Montgomery qu’on peut notamment retrouver dans Black Mirrors, cache très bien son jeu. À l’extérieur de sa maison, c’est femme distinguée à l’air fragile, mais arrivée chez elle, il ne reste plus que la femme manipulatrice qui contrôle son mari grâce à son familier. C’est un personnage fourbe qu’il ne vaut mieux pas contrarier, car vous aurez vite fait de vous retrouver sur l’échafaud. La beauté froide de l’actrice est parfaite pour le rôle. On lui donnerait le bon dieu sans confession alors qu’elle est le véritable danger pour les habitants de la ville.

Il n’y a pas un personnage qui détient la vérité. Chacun a sa croix à porter, sa culpabilité à gérer. Quand vous regardez Salem, vous ne supportez ni les sorcières ni les puritains. Choisir son camp relève du défi! A la limite, j’ai choisi mon camp en préférant le Capitaine John Alden qui essaye tant bien que mal de découvrir ce qui se passe dans a ville natale qu’il ne reconnaît plus.

J’ai apprécié l’esthétique froide, gore et glauque de Salem. Derrière cette série se cache une vérité historique. Salem n’a pas vocation à être une série historique, le scénario est une complète invention, mais il n’est pas difficile de croire certains aspects de l’histoire comme la religion qui prend le pas sur la science pour expliquer l’inexplicable en cette période trouble.

Cette série est parfaite pour Halloween. Elle saura vous faire frissonner!


14 réflexions sur “Salem, Saison 1 – Des sorcières pas très sympathiques !

  1. Jai beaucoup aimé aussi cette serie, l’ayant vue sur Netflix aussi il y a un mois ou deux. Ils en ont fait un bon truc avec des personnages qui ont tous leur torture interieure 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s