Chroniques homérides, Tome 1 : Le souffle de Midas de Alison Germain – Une très jolie surprise !

Editions du Chat Noir – Année 2017
272 pages

Vous n’êtes pas sans savoir qu’en ce moment tous les blogueurs littéraires sortent un livre. Loin de moi, l’envie de critiquer ce phénomène, mais la coïncidence est curieuse et malheureusement cela me donne l’impression d’être juste une opération commerciale. Il suffit de voir l’ampleur de l’opération marketing dont a bénéficié Nine pour s’en rendre compte.
Si l’envie de lire la plume de Nine n’était pas franchement présente, j’étais très curieuse de découvrir l’histoire fantastique écrite par Alison Germain.

Entre tes mains, fille d’Homère, brûle encore le pouvoir des Dieux.
Le jour où une inconnue rend son dernier souffle dans mes bras, je sais que ma vie paisible d’étudiante ne sera plus jamais la même. Au lendemain du drame dont j’ai été le seul témoin, aucune trace du crime n’a été retrouvée, tant et si bien que tout le monde me pense folle, moi la première. Seul un homme me croit, Angus Fitzgerald, détective à la recherche d’une personne qui ressemble trait pour trait à la femme morte sous mes yeux.
Alors que ce mystère reste sans réponse, les objets que je touche se transforment en or. Et quand le bel Angus me narre le mythe antique de Midas, ce roi grec qui changeait tout en or, je comprends qu’il en sait bien plus sur ce qui m’arrive. Et aussi sur les dangers qui me menacent. Pour moi, le plus imminent est juste là, dans mes mains. Parce que si pour le détective, je suis bénie des Dieux, je ne vois en ce pouvoir qu’une malédiction…

Ce premier tome des Chroniques d’homérides a su me surprendre et me captiver du début à la fin. Je l’avoue aisément, avant de commencer ma lecture j’avais quelques préjugés qui ont très vite été balayés par la plume simple et efficace d’Alison Germain.

Louise est une étudiante banale. Elle travaille dans une boutique ésotérique après les cours pour se faire un peu d’argent de poche lorsqu’un soir après le travail, elle vit une étrange expérience. Pourchassée pour un don qu’elle a reçu par hasard, elle est guidée dans un monde inconnu grâce à Angus.

La construction de ce roman fantastique m’a fait penser aux meilleurs de Sophie Jomain ou de Jennifer L. Armentrout. Mais la comparaison s’arrête là, car Alison Germain a créé un univers original et fascinant.
Et dès les premières pages, je me suis retrouvée happée dans ce monde inspiré de la mythologie grecque.

Louiseest une héroïne attachante qui m’a beaucoup plu. Elle est normale. Elle n’a jamais souhaité être l’élue d’une société et devoir sauver le monde. Louise veut juste reprendre sa vie de lycéenne. Toutefois, c’est un personnage qui a assez de caractère et les épaules assez solides pour affronter les difficultés. Je crois qu’on aimerait tous être aussi courageux.

Angus, notre héros, est un personnage mystérieux. J’ai hâte d’avoir la suite entre les mains pour découvrir plus en profondeur ce héros qui a l’étoffe pour être un super bookboyfriend.

Le rythme du récit est haletant. Le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer une seule seconde entre la découverte de l’univers et l’action omniprésente.
L’antagoniste de l’histoire est un vrai psychopathe comme j’aime en trouver dans les romans fantastiques. Il se complaît dans la violence sans jamais éprouver une once de culpabilité. Plus le méchant a de l’envergure, plus les héros peuvent briller.

Alors que mon temps de lecture est assez restreint en ce moment, je n’ai fait qu’une bouchée de ce livre. Le cliffhanger de fin m’a laissée frustrée, contrariée, et complètement choquée. C’est un mal nécessaire pour accrocher le lecteur, mais si j’avais eu Alison Germain sous la main, je crois qu’elle aurait subi ma colère.

Si je ne vous ai pas encore convaincu de le lire, regardez cette sublime couverture. Les éditions du Char Noir ont fait un travail merveilleux. Ce roman est un véritable petit bijou que je suis ravie d’avoir dans ma bibliothèque.


Retrouvez le roman sur Amazon !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer


10 réflexions sur “Chroniques homérides, Tome 1 : Le souffle de Midas de Alison Germain – Une très jolie surprise !

  1. Je l’ai acheté en numérique, mais ces temps-ci j’ai vraiment beaucoup de mal avec la lecture numérique ! Je sais pas pourquoi, j’ai besoin du papier, du toucher. Donc si ça se trouve je vais le racheter en papier. J’ai celui de Nine dans ma PAL.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s