Les Duchesses, Tome 1 : La débutante de Eloisa James – Ma première déception pour cette auteure

Collection Aventures et passions (J'ai Lu) - Année 2015 405 pages
Collection Aventures et passions (J’ai Lu) – Année 2015
405 pages

Voici une toute nouvelle parution dans le collection Aventures et Passions de chez J’ai Lu, d’une auteure que j’adore Eloisa James et à laquelle je n’ai pu résister.

Je suis totalement amoureuse de la saga « Il était une fois », alors c’est tout naturellement que je me suis jetée sur le premier tome de cette saga. Malheureusement pour moi cela n’a pas été une bonne découverte et, c’est même une première déception pour moi avec cette auteure.

Affligée d’un père farfelu qui s’est mis à dos tout le comté, lady Roberta se désole de rester vieille fille. Après un énième esclandre, elle décide que la coupe est pleine et débarque du jour au lendemain chez sa cousine, l’excentrique duchesse de Beaumont. Entre deux scènes de ménage, celle-ci l’accueille à bras ouverts et promet de lui trouver un beau parti en quelques semaines. Or Roberta a déjà fixé son choix sur l’arrogant duc de Villiers, qui l’a subjuguée d’un regard et qu’elle entend épouser coûte que coûte. N’en déplaise au comte de Gryffyn, le frère de la duchesse, qui voudrait lui faire croire que l’élu de son cœur est un rustre doublé d’un suborneur. Par dépit, sans doute…

Je ressors de cette lecture avec un gros mal de tête, ce qui est vraiment inhabituel pour une romance historique…

Eloisa James a multiplié les personnages et les différents points de vue ce qui a rendu ma lecture particulièrement difficile. Les 180 premières pages ont été très nébuleuses. De chapitre en chapitre et même de paragraphe en paragraphe, les points de vue s’alternent ce qui a eu pour conséquence de complètement me perdre.
C’est pourtant un élément que j’aime habituellement car on rentre dans l’intellect des personnages pour mieux les comprendre et pour mieux s’y attacher. Et c’est tout le contraire qui s’est produit.

Roberta qui est l’héroïne supposée du livre ne fait que de brèves apparitions durant les 150 premières pages. Un fait qui m’a dérouté et qui m’a littéralement coupé l’envie d’aimer ce personnage puisque j’en savais plus sur Jemma, pour qui j’ai eu de l’empathie et Elijah, que j’ai détesté.
Le duc de Villiers n’avait aucun attrait pour moi, c’est un personnage détestable alors que Damon m’a captivé car c’est un héros plein d’humour.

L’intrigue tourne autour d’une partie d’échec, jeu qui m’ennuie particulièrement alors tous les passages qui s’attardent sur le jeu… m’ont agacé. Cette nouvelle saga n’est, je pense, pas faire pour moi et je l’abandonne ici.
Mais heureusement, il y a d’autre saga d’Eloisa James.

Notes Temps perdu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s