Les soeurs Essex, Tome 1 : Le destin des quatre soeurs de Eloisa James – Un roman sur la sororité

Collection Aventures et Passions (J'ai Lu) - Année 2014 375 pages
Collection Aventures et Passions (J’ai Lu) – Année 2014
375 pages

Me voici en vacances – mi-juillet – et je reprends tout juste un rythme de lecture régulier. J’avais très envie de me plonger dans une romance historique et mon choix s’est porté vers une auteure que je connaissais déjà au travers de sa saga, très appréciée, de réécriture de conte.

Si toutefois, j’ai retrouvé l’agréable plume de l’auteure malheureusement, je n’ai pas été aussi emballée par cette nouvelle saga.

« Bien sûr que j’accepte d’être le tuteur de vos filles ! » avait dit le généreux duc de Holbrook au vicomte de Brydone. Or, ce dernier décède suite à une chute de cheval, et voici donc le duc responsable de quatre petites Écossaises désargentées. Lui qui s’attendait à des fillettes voit – ô surprise ! – quatre belles jeunes filles se présenter chez lui. Ce n’est pas tout de les recueillir, il va falloir les marier, et au plus vite. Malgré toute sa bonne volonté, le duc est vite dépassé par les événements. Aussi la raisonnable Tess Essex décide-t-elle de se dévouer. N’est-elle pas l’aînée ? C’est à elle de donner l’exemple et donc d’épouser le comte de Mayne qui lui fait l’honneur de demander sa main. Mais réussira-t-elle à oublier les baisers du sulfureux Lucius Felton ?

Mon coeur de grande romantique n’a pas été transporté par cette romance. Et d’ailleurs, comme le dit si bien Eloisa James dans sa note finale, c’est avant tout une histoire d’amitié au sein d’une sororité.

J’ai mis beaucoup de temps avant d’être plongée véritablement dans l’histoire et la première partie du livre m’a paru très laborieuse. Je voulais de la romance, d’une grande histoire qui ferait palpiter mon coeur et pour cela j’ai été déçue.

Eloisa James nous plonge dans l’univers des courses hippiques.

Quatre soeurs débarquent chez un célibataire endurci, après que leur père ait quitté ce monde. Il a pour rôle d’être leur tuteur et sa mission ne sera pas de tout repos. Certaines des soeurs s’avèrent être très sottes et capricieuses, je pense notamment à Immogène!
Ces soeurs orphelines n’ont pour seule dote que des purs sang qui ne peuvent plaire qu’à des fou-furieux du pari hippique. Le pari hippique a littéralement détruit leur enfance et leur adolescence et va continuer son chemin destructeur dans leur vie d’adulte : c’est un véritable fil rouge. Je n’aime pas particulièrement les chevaux alors tout ce qui y fait référence est indubitablement ennuyeux pour ma part.

L’auteure nous présente à de nombreux personnages haut en couleur, mais seul les deux caractères principaux ont retenu mon attention : Lucius et Tess.
Tess est la plus censée des soeurs même si en acceptant la demande en mariage du comte, je n’ai pas toujours compris les sentiments qui avaient dicté son choix alors qu’elle repousse l’homme qui l’attire. Son personnage apparait parfois effacé en comparaison avec ses deux idiotes de soeurs, ce qui est un vrai point faible de l’histoire.
Lucius quant à lui est mystérieux et je trouve dommage qu’en refermant le livre on n’en sache pas plus de chose sur lui, alors que c’est l’atout charme de la romance.

Cette romance historique manque d’entrain et certains passages font trainer en longueur l’intrigue. Seule la dernière partie du livre avec cette touche dramatique, nous laisse entrevoir un personnage intéressant pour la suite de la saga.

Notes Un bon moment de lecture


4 réflexions sur “Les soeurs Essex, Tome 1 : Le destin des quatre soeurs de Eloisa James – Un roman sur la sororité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s