Le grand nord, Tome 1 : Amertume de Sarina Bowen – J’aime le cidre et Griffin !

Collection Hugo New Romance – Année 2018
394 pages

Sarina Bowen est une auteure qui est régulièrement mise à l’honneur sur le blog. Comme vous le savez sûrement, j’ai adoré sa saga autopubliée « Ivy Years ». J’ai donc sauté de joie l’année dernière, lorsque les éditions Hugo Roman ont annoncé l’entrée au catalogue de Sarina Bowen. Et je peux vous dire une chose, j’attends avec impatience le Festival New Romance afin de faire dédicacer mes romans par l’auteure.
Je remercie les éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce service presse.

« Le goût amer des désillusions devient la saveur sucrée de l’espoir… »
Griffin Shipley, propulsé à seulement 27 ans, chef de famille, (chargé de sa mère, de ses trois frères et soeurs et d’un grand père gâteux), se retrouve à la tête de la ferme familiale dont il hérite. Il s’attendait à tout sauf à tomber sur celle avec laquelle il avait partagé quelques soirées torrides à l’université. Audrey quant à elle, n’avait pas la moindre envie d’atterrir dans ce coin perdu du Vermont.
Pourtant ces deux- là vont se retrouver par hasard sur le domaine familial de Griffin. Audrey missionnée par la grosse entreprise qui l’emploie, une chaine de restaurant, doit passer plusieurs jours dans la région. Elle séduit toute la famille du jeune agriculteur par sa bonne humeur et ses talents de cuisinière. Mais cinq ans après leur histoire ils ont beaucoup changé. La vie, les épreuves les ont fait évoluer. Trouveront ils à nouveau un terrain d’entente ?

Aimant passionnant Sarina Bowen, je ne pouvais pas faire attendre le roman plus de quelques jours après sa réception sur ma table de chevet. J’ai éprouvé l’envie immédiatement de me plonger dans cette nouvelle saga.

Audrey est passionnée par la cuisine qui est un art pour elle. Après des débuts difficiles, elle obtient un stage dans l’une des plus grandes entreprises de restauration de Boston. Malgré tous ses efforts, elle finit toujours par faire une erreur grave qui met en jeu l’image entière de l’entreprise. Mise au placard, Audrey est envoyé faire la tournée des fermes de Vermont afin d’acheter des produits biologiques au meilleur prix. C’est dans ces conditions qu’elle retrouve Griffin, un camarade de faculté.

Audrey est une héroïne drôle et agaçante à la fois. Très maladroite, elle gaffe sans arrêt. Elle seule peut arriver en minijupe avec une voiture de location faite pour la ville dans les fermes du Vermont. Elle seule peut accidenter sa voiture dans un fossé sans aucune raison. Elle crée des situations amusantes qui ont réussi à mettre un sourire sur mes lèvres pendant toute une partie de ma lecture. Mais ce caractère maladroit est un peu exacerbé, et en arrive à être exaspérant. Audrey n’est pourtant pas l’héroïne de Sarina Bowen que je préfère.
Toutefois, il est très facile de s’identifier à son personnage, car comme beaucoup d’entre nous, elle manque de confiance en elle.

Griffin est sans conteste l’atout charme de cette romance contemporaine. Il a réussi à me faire fondre en seulement quelques pages. C’est un héros charmant, un peu bourru qui a le sens des responsabilités. Très sérieux, il porte le monde sur ces épaules – enfin surtout son exploitation agricole. C’est un homme attendrissant qui a peur d’exprimer ses sentiments.

Ce sont des héros loin d’être parfaits qui sont terriblement attachants. La romance entre ces deux personnages est plus qu’évidente et elle a fait battre mon coeur de midinette. Les héros ne sont pas les seuls personnages intéressants de cette romance. J’ai adoré la famille de Griffin. Sa mère, et ses frères et soeurs ajoutent une dimension supplémentaire à l’histoire.

Sarina Bowen place son histoire dans une exploitation agricole du Vermont. C’est original et dépaysant. L’ambiance de la grande ville n’a pas sa place dans cette romance. Les champs de pommiers, une douche extérieure et les dortoirs constituent notre décor, et il n’en faut pas plus pour me plaire.
J’ai adoré cet univers des vendanges. L’entraide entre les cultivateurs du Vermont est une chose primordiale pour leur survie. Ce roman est d’ailleurs riche en renseignements sur le fonctionnement d’une cidrerie. C’est à mon sens ce qui peut rebuter parfois dans la lecture, car les détails sont nombreux.

« Le Grand Nord » et le Vermont m’ont séduite, j’ai hâte de pouvoir lire la suite. Sarina Bowen est une valeur sûre qui saura vous séduireou plutôt Griffin.

Retrouvez le roman sur Amazon !

Publicités

Une réflexion sur “Le grand nord, Tome 1 : Amertume de Sarina Bowen – J’aime le cidre et Griffin !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s