Elizas de Sara Shepard – Où commence la réalité ?

Editions Charleston – Année 2018
428 pages

Sara Shepard est une auteure connue notamment pour sa saga « Pretty Little Liars » qui a eu un succès retentissant grâce à son adaptation en série TV. N’ayant jamais lu cette auteure et ayant suivi de loin la série, j’étais curieuse d’enfin découvrir la plumeparaît-il addictive – de l’auteure.
Après mon coup de cœur pour « Une journée exceptionnelle » de Kaira Rouda, je trépignais d’impatiente de découvrir le deuxième roman noir des éditions Charleston. 

Quand l’auteure Eliza Fontaine est découverte au fond de la piscine d’un hôtel, sa famille présume que ce n’est que l’une de ses nouvelles tentatives de suicide. Mais Eliza jure qu’elle a été poussée…
Motivée à l’idée de trouver son assaillant, Eliza décide de mener l’enquête. Mais alors que la date de publication de son premier roman se rapproche, les questions se font plus nombreuses que les réponses… Pourquoi son éditeur, son agent et sa famille mélangent-ils les événements qu’elle raconte dans son roman et ceux de sa vie ? Son livre n’est que fiction, non ?
Plus Eliza avance dans sa recherche, en essayant de retrouver des pans entiers disparus de sa mémoire, plus elle se rend compte que sa vie ressemble étrangement à celle de son héroïne, jusqu’à ce que la frontière entre réalité et fiction se brouille complètement, et qu’elle ne puisse plus savoir où finit la vie de Dot, son personnage, et où la sienne commence…

La romancière Eliza Fontaine est retrouvée inconsciente dans une piscine d’un hôtel de Palm Springs. Malheureusement, ce n’est pas la première fois que cela arrive. Et la famille d’Eliza est en panique face à cette énième tentative de suicide. Cependant, Eliza prétend qu’elle n’a pas intentionnellement plongé. Que s’est-il passé cette fameuse nuit ? Comment a-t-elle atterri dans cette piscine si elle n’a pas voulu se suicider ?
Dot, du plus loin qu’elle s’en souvienne, a toujours été malade. Son quotidien est rythmé par les allées retours à l’hôpital et les visites des médecins. Dans sa lutte permanente, la seule figure constante est sa tante un peu farfelue qui lui raconte des histoires pour rêver d’un avenir meilleur.

« Elizas » est un roman où deux récits se mêlent. D’un côté, il y a l’histoire de Eliza, une jeune femme en manque de repère qui va tout faire pour retrouver les pièces du puzzle. Et de l’autre côté, il y a Dot, une création de l’esprit d’Eliza et l’héroïne de son roman.

Dot et Eliza paraissent à première vue deux femmes très différentes, mais à mieux y regarder les similitudes sont frappantes. Pourtant l’une est un personnage réel et l’autre imaginaire. La confusion s’installe au fil des pages. Et il m’a été très difficile de savoir ce qui est réel de ce qui ne l’est pas.

Eliza est un personnage intrigant. Tous les indices portent à croire qu’Eliza souffre de psychose. Sa santé mentale étant défaillante, personne ne lui fait confiance. Ses parents et sa soeur mettent en doute sa parole et ce qu’elle prétend avoir vécu. Son éditrice trouve sa tentative de suicide géniale, car cela va lui permettre de vendre plus de livres. 

Les points de vue Dot et Eliza s’enchaînent et donnent du rythme. Cette construction du récit m’a permise de rester concentrée et curieuse de leur histoire. La confusion qui règne depuis le premier chapitre m’a embrouillé – ce qui est le but recherché – et j’ai eu beaucoup de difficultés à rester intéressé à l’histoire.

« Elizas » est un roman où se déroulent plus d’une histoire à la fois. Le suspens monte progressivement pour atteindre son paroxysme à la révélation finale. Une chose est certaine, Eliza ne sera pas la seule atteinte par la paranoïa.

Retrouvez le roman sur Amazon !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer


Une réflexion sur “Elizas de Sara Shepard – Où commence la réalité ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s