Elements, Tome 1 : The Air He Breathes de Brittainy Cherry – Une histoire sur le deuil, l’espoir et l’amour !

Collection Hugo New Romance - Année 2016 422 pages
Collection Hugo New Romance – Année 2016
422 pages

Juillet est cette année un mois chargé avec le déménagement, mon anniversaire et les deux sorties littéraires que j’attendais avec impatience. Les deux romans que je trépignais de lire étaient : The air he breathes et The Deal de Elle Kennedy.
Je remercie les éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce service presse.

Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n’ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s’extraire du monde. Mais Elizabeth ne l’entend pas de cette façon. Elle sait qu’ils sont tous les deux en miettes et qu’ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. C’est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

Malheureusement avec le déménagement la lecture m’a pris quelques jours, pas parce que je n’aimais pas – au contraire -, mais parce qu’arrivée dans mon lit, j’étais trop épuisée pour garder les yeux ouverts.

Les réactions de la blogosphère ont été unanimes depuis sa sortie et je ne vais pas dénoter dans le paysage des coups de coeur.

Tristan et Lizzie avaient une vie, des projets, un futur lorsque la fatalité les a rattrapés au détour d’une route. Comment la vie peut-elle continuer lorsque l’espoir a disparu? Le show doit continuer, mais encore faut-il trouver une raison de survivre.

Lizzie est en perte de repère, elle a peur de devenir comme sa mère et d’imposer à sa fille une multitude de prétendants dans le but de ressentir à nouveau des sentiments. Mais heureusement pour elle, sa fille Emma la tient hors de l’eau.
Lizzie est une jeune mère qui cherche à se reconstruire pour son enfant. J’aime le fait que l’héroïne soit une mère, je trouve que c’est un élément trop peu utilisé dans le new-adult. Trop souvent, l’enfant vient bénir le couple qui s’est formé durant l’histoire pour montrer que la vie est belle à la manière d’un conte de fées. Or la vie est aussi bien un océan de larme qu’un océan de rose.
Emma est une enfant sur laquelle j’ai totalement craqué. J’ai adoré son innocence et sa spontanéité. Le surnom qu’elle donne à Tristan est juste à mourir de rire!

Tristan quant à lui est encore plus marqué par la tragédie. Il a perdu sa femme et son fils dans l’accident. Son monde s’est littéralement écroulé sans une ancre pour le rattacher à la réalité.
C’est peut-être un homme viril qui porte la barbe à la perfection, il n’en reste pas moins un homme fragile ce qui le rend très attachant.

Seul le prologue a été nécessaire pour me scotcher et capter mon attention. Immédiatement, j’ai su que mon coeur serait malmené – midinette un jour, midinette toujours!

Brittainy Cherry m’a totalement convaincu. Je vais suivre les prochaines parutions de cette auteure avec beaucoup d’attention, car elle a réussi à mélanger à la perfection : émotions en tout genre, censure de la bien-pensante société et culture littéraire.

Le roman est chargé d’émotions différentes comme l’espoir, l’amour, la souffrance, le désespoir et la tolérance. Le monde a peut-être évolué et ses moeurs avec lui, mais la société toujours présente, se permet de culpabiliser les personnages qui ne rentreraient pas dans le moule. Brittainy Cherry a également semé au fil des pages un nombre incroyable de références à la culture pop et littéraire dédiée à la jeunesse.

Une romance à lire absolument surtout en ces heures chaudes pour profiter tranquillement d’un endroit frais.

Notes Très bonne lecture

Publicités

7 réflexions sur “Elements, Tome 1 : The Air He Breathes de Brittainy Cherry – Une histoire sur le deuil, l’espoir et l’amour !

  1. J’entends énormément parler de ce livre et toujours en de très bons termes!
    Alors ce n’est pas mon genre de lecture habituelle, mais peut-être qu’il faudrait que j’essaie 🙂 Puis lire des chroniques comme la tienne donne bien envie quand même ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s