Games of love, Tome 2 : Le désir de Rachel Van Dyken – Faites taire cette grand-mère !

Editions City - Année 2015 364 pages
Editions City – Année 2015
364 pages

Il arrive parfois d’être en panne d’inspiration devant sa bibliothèque. On regarde ce qu’on pourrait lire et rien ne nous tente à ce moment-là pour diverses raisons qui n’ont ni queue ni tête.
Je me suis retrouvée exactement dans ce cas et mon choix s’est porté vers ce deuxième tome. Tant qu’à choisir un livre autant continuer une saga commencée.
Cependant, ce ne fut pas vraiment une main heureuse.

Charlotte est une jeune journaliste de télévision talentueuse. Lors d’un mariage, elle retrouve Jake, un beau garçon, riche et détestable qu’elle a connu quelques années auparavant. Elle avait alors passé une nuit avec lui, la plus belle de sa vie… et le pire lendemain matin. Revoir Jake est perturbant, mais Charlotte pense pouvoir y survivre. Jusqu’au moment où il cesse d’agir comme un idiot et se transforme en parfait gentleman. Charlotte n’a pas oublié la blessure infligée par Jake à l’époque et elle n’a aucune envie de retomber dans ses griffes. Mais a-t-elle réellement le choix ? Surtout si Jake est décidé à la séduire à tout prix… Il est beau, riche, arrogant. Elle est attirée. Irrésistiblement.

Le premier tome n’était pas une lecture inoubliable, mais j’avais passé un bon moment malgré les défauts que j’avais pu trouver à l’histoire. Toutefois, après avoir fini de lire et chroniquer le roman, je n’étais pas vraiment pressée de lire la suite centrée autour de Jake, un personnage plus que détestable.

Jake est le coureur de jupons par excellence qui se moque comme de son dernier caleçon des filles qui passent dans son lit jusqu’au jour où Charlotte revient dans sa vie. Le moral de Jake est au plus bas, car la fille qu’il pense aimer va épouser son frère. Sa réputation le précédant, tout le monde le prend pour un imbécile qui ne mérite pas l’amour. Mais heureusement pour lui, sa grand-mère, diabolique, a un plan.

Si Jake était un personnage détestable dans le premier tome, on apprend doucement à l’aimer au cours du roman. Sa relation avec Charlotte aide beaucoup à ce changement de sentiment, car Charlotte est une jeune femme légèrement naïve qui l’aime depuis des années.

L’histoire est somme toute très classique. On a le play-boy d’un côté qui vient doucement à tomber amoureux de son amie d’enfance. Il se rend compte que sa façon de vivre n’est pas la meilleure. Et de l’autre, la fifille naïve. La romance pourrait être sympathique si elle n’était pas plombée par le personnage complètement dingue de la grand-mère.
Pour moi, c’est elle le personnage principal. Et ce n’est pas vraiment une bonne chose pour le livre. Imaginer une grand-mère de 86 ans en sous-vêtements Victoria Secret motif léopard qui parle plus souvent de sexe que ses petits-fils, et vous aurez seulement un petit aperçu du personnage. Le but recherché par Rachel Van Dyken avec ce personnage était sûrement de provoquer le rire chez le lecteur, mais les gags tombent à l’eau les uns après les autres. Et à force, j’avais juste envie de tuer cette grand-mère!

Heureusement, le style d’écriture de Rachel Van Dyken rend la lecture facile et rapide. Et c’est sûrement la seule chose qui m’a permise de venir à bout de ce bouquin.
J’ignore lorsque le tome 3 sortira, mais ce qui est certain c’est qu’il ne terminera pas dans ma pile à lire.

Notes Lecture passable


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s