Beautiful Bastard, Tome 1 de Christina Lauren – Le jeu du chat et de la souris

Editions Hugo & Cie - Année 2013 390 pages
Editions Hugo & Cie – Année 2013
390 pages

Après la déception que fut Fifty Shade of Grey et la bonne surprise avec la saga CrossFire, je me suis laissée tenter par Beautiful bastard, premier tome d’une saga que je n’ai plus à présenter tant elle a fait parler d’elle sur la blogosphère.
Tout ce que j’avais lu sur cette saga remontait très loin dans mon souvenir, je n’avais donc aucun préjugé avant de commencer.  Je souhaitais juste pouvoir me faire mon propre avis sur la question.
Malheureusement pour moi, cela n’a pas été une belle rencontre….

Un boss perfectionniste.
Une collaboratrice ambitieuse.
Un duel amoureux et torride dans l’univers de l’entreprise.

Brillante et déterminée, Chloé, sur le ponit d’obtenir son MBA, n’a qu’un seul problème : son boss, Bennett. Trentenaire séduisant, arrogant et égocentrique, il est aussi odieux que magnétique. Un Beau Salaud.

Après plusieurs années passées en France, Bennett revient à Chicago pour occuper un poste important au sein de l’ entreprise familiale – un grand groupe de communication. Comment imaginer que sa collaboratrice, Chloé, serait cette ravissante et exaspérante créature de 26 ans, au charme certain et à l’esprit affûté, qui n’entend rien pas sacrifier de sa carrière?

Si Bennett et Chloé se détestent, leur attirance mutuelle, inexorable et obsédante, les conduit à tester leurs propres limites et à enfreindre, une à une, toutes les règles qu’ils s’étaient jusque-là imposées. A une seule fin : se posséder. Au bureu, dans l’ascenseur, dans un parking. Partout …

Arrivés à un point de non-retour, fous de désir, Bennett et Chloé parviendront-ils à mettre leur ego de côté pour décider enfin de ce qu’ils acceptent de perdre ou de gagner ?

Ce livre est classé dans les « Mummy Porn » expression que je déteste plus que tout car encore une fois, c’est une expression très réductrice et qui range les lectrices de ces romans dans une catégorie peu reluisante aux yeux des intellectuels. Passons ce petit coup de gueule pour parler de l’essentiel : Beautiful Bastard.

Dès les premières pages, le ton est donné. Le langage est très cru, voire très familier et sans réelle recherche. Cela a eu pour conséquence immédiate de ralentir ma lecture et si je n’avais pas été un minimum curieuse, je crois que j’aurais pu m’arrêter au deuxième chapitre. En plus, c’est pas comme si j’avais du attendre pour que les protagonistes finissent ensemble… que la tension me tenant celle-ci m’empêche littéralement de refermer le livre. Mais c’est loin d’être le cas puisque Chloé et Bennett couche ensemble dès le premier chapitre!!!!
Si vous espériez de la tension et un minimum d’intrigue passé votre chemin. Par contre si vous attendez seulement du sexe, vous serez servit!

Ecrit à quatre mains par Christina et Lauren, il serait légitime de penser que deux cerveaux auraient penser à intégrer une intrigue à cette histoire afin que le lecteur puisse rester en haleine et ne sache pas déjà comment tout se finit. Mais cet élément « si futile après tout » à juste été zappé… comme si cela n’avait aucune importance… Je crois simplement que c’est la conséquence de la fanfiction. Et j’arrive très bien à comprendre pourquoi cette fanfiction a été si plébiscitée car elle est très addictive malgré tout ces petites faiblesses.

L’histoire tient seulement grâce aux personnages qui ont un caractère plus que volcanique. Cependant, j’ai eu quelques difficultés à m’intéresser à Chloé et Bennett. Leur jeu du chat et de la souris est assez lassant au début de l’histoire et il faut attendre que les sentiments rentrent en ligne de compte pour que cela me captive. Il a donc fallu passer la moitié du livre avant que je sois vraiment attirée par l’histoire. Et sans cette fin tout à fait acceptable, qui ne nous relance pas directement dans l’intrigue d’un tome 2, ma critique aurait surement été plus négative.
Toutefois, je ne pense pas continuer à lire la suite de cette saga. Ce premier tome, pour moi, est écrit comme un Onse-shot qui se suffit largement à lui même.

Je vous conseille cette romance si vous recherchez une histoire avec beaucoup de sexe, car il n’y a pas de mal à se faire du bien.

Cliquez sur l’image!
Notes Lecture passable

Publicités

13 réflexions sur “Beautiful Bastard, Tome 1 de Christina Lauren – Le jeu du chat et de la souris

  1. j’ai lu toute la saga et perso j’ai bien aimé. Chloé et Bennett ne sont pas mes personnages préférés par contre. Le 2ème tome est moins bien, mais le 3 et 4 sont vraiment bons! les romans courts n’étaient pas indispensables..

    J'aime

    1. Tu n’es pas la première à me dire que cette saga est vraiment passionnante. Je suis sûrement passée à côté le jour ou je l’ai lu.
      Les tomes peuvent ils se lire indépendamment les uns des autres? Car peut être que je referais un essai.

      J'aime

  2. Ohh, je regardais ton sommaire et j’ai vu que tu avais abandonné la série 😮 C’est vrai que ce premier tome a été beaucoup trop rapide pour moi aussi :/ En lisant le résumé, je m’attendais à ce qu’on vive vraiment le retour de Bennett mais on est directement plongé dans l’action et je n’ai pas trop aimé.. Par contre, je trouve que la deuxième moitié est meilleure 🙂 J’ai beaucoup aimé le 2e moi! Par contre, je te conseille la série Wild Seasons si tu veux te réconcilier avec les auteures 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Depuis que tu m’en as parlé, j’ai eu envie de continuer et de tester le deuxième tome.
      Ce n’était peut être tout simplement pas le bon moment pour le premier tome 🙂
      En tout cas, je n’ai pas complètement rayé les auteurs de ma liste de lecture.

      Aimé par 1 personne

        1. Oui j’ai bien noté tout ça. Et c’est grâce à toi que je n’ai pas rayé de ma liste les deux sagas.

          Hier soir, je cherchais un livre à lire alors que j’en ai déjà plusieurs en cours. Mais je voulais un one shot pour éviter de commencer une énième saga et je me suis rendu compte que dans ma biblio j’avais presque que des séries. C’est terrible!

          Aimé par 1 personne

          1. Pouf, je devrais avoir un pourcentage sur les ventes de la part des auteures! Non mais 😀 Hihi, c’est horrible quand on ne trouve pas ce qu’on veut lire! Je te comprends. Les séries, il faut le temps de se plonger dedans, bien souvent j’oublie entre les tomes, c’est frustrant 😦 Si ça peut te rassurer, tu as certainement plus de choix que moi qui en suit à relire mes séries préférées que j’ai eu la folie de m’offrir un jour 🙂

            Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s