Accidentelle de Sarina Bowen – Un charmant roman qui manque de profondeur !

Collection Hugo New Romance – Année 2019
36O pages

Désormais, vous connaissez tous l’admiration que je porte à Sarina Bowen. Je ne rate aucune de ses publications. De ce fait, il était inconcevable que je ne lise pas dès sa sortie, début octobre, son dernier roman.
Je remercie les éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce service presse.

À 17 ans, elle rencontre enfin son père. Une rockstar aux millions de fans…Rachel, 17 ans, n’a jamais connu son père. Jusqu’au jour où sa mère succombe à un cancer. L’inconnu débarque dans sa vie du jour au lendemain. Inconnu si l’on peut dire, car il n’est autre que le chanteur de Wild City, l’immense tube qu’on entend partout.
« J’ai écouté mon père toute ma vie. Je l’ai toujours dans ma poche, sur mon lecteur mp3. Ma mère n’a jamais voulu m’expliquer. Leur rencontre, mais surtout pourquoi je n’ai jamais connu mon rock star de paternel. Je pensais qu’il s’agissait là de son unique secret. J’avais tort.
Quand elle a disparu, il a fini par se pointer. Du jour au lendemain, j’ai eu un pass VIP pour le monde de paillettes de mon père. Je n’avais pourtant rien demandé. Trois raisons me poussent à rester : mon groupe de chant, un beau jeune-homme aux yeux bleus nommé Jake et la curiosité qui habite mon âme. Celle qui hante les enfants accidentels…
Et comme mon père est le seul à connaître la vérité, je dois m’accrocher. « 

Contrairement à mes copinautes blogueuses, je ne lis que très peu de romans de la collection Hugo New Way. Pourtant, les sujets et thèmes abordés sont très actuels, nous questionnent et mettent les choses en perspective. Même si j’adore Sarina Bowen, il n’y avait pas que le nom de l’autrice pour m’attirer. 

La mère de Rachel vient de mourir des suites d’un cancer foudroyant. Elle est dans le bureau de l’assistante sociale lorsqu’elle rencontre pour la première fois son père. Frederick est une star de la chanson. Et son mode de vie est à l’opposé de ce dont une adolescente a véritablement besoin. 

Rachel n’a pas dix-huit ans et pourtant elle a la maturité d’un adulte. C’est une héroïne attachante et touchante à cause des évènements qu’elle a dû affronter. Cependant, je suis restée en retrait, ne m’impliquant pas émotionnellement dans son histoire. La raison est sûrement imputable au caractère même de son personnage. Rachel est en deuil. Et il m’a semblé qu’au lieu de vivre sa vie intensément, elle était une simple spectatrice.
Alors qu’elle rencontre enfin un père qu’elle a toujours idolâtré, elle ne lui pose pas les questions qui la torturent. Pourquoi n’est-il pas présent dans sa vie ? Pourquoi obtenir sa garde quelques mois avant sa majorité ?

Toutes ces questions restent en suspend comme un abcès qui n’est pas crevé. J’ai trouvé que cela était très dommageable à l’histoire qui manque par ce fait de profondeur. Cela a une conséquence directe sur la  relation entre Rachel et Frederick qui demeure boiteuse du début à la fin.

Connaissant Sarina Bowen, j’attendais que les sentiments et les émotions soient plus forts. Il y avait pourtant tous les ingrédients pour que mon coeur se déchire.

Ma lecture de « Accidentelle » n’en est pas moins restée très plaisante. Et je n’ai fait qu’une bouchée de ce roman. Mais aimant à la folie Sarina Bowen, j’en voulais encore plus.

Retrouvez le roman sur Amazon !


Une réflexion sur “Accidentelle de Sarina Bowen – Un charmant roman qui manque de profondeur !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s