Le grand Nord, Tome 3 : Secrets de Sarina Bowen – Le Vermont : cet état magnifique !

Collection Hugo New Romance – Année 2018
413 pages

Cher lecteur, je dois commencer cet article par des excuses. Pourquoi allez-vous me dire ? Tout simplement parce que vous devez en avoir assez que je vous rabâche à chaque nouvelle sortie d’un roman de Sarina Bowen que cette autrice est formidable.
« Secrets » est sortie en fin d’année 2018. Je ne l’ai pas lu immédiatement parce qu’égoïstement je souhaitais garder une romance de l’autrice en stock dans ma bibliothèque en cas de coup dur.
Aujourd’hui n’est en aucun cas un coup dur, mais mon impatience a eu raison de moi. Je ne pouvais plus passer devant le roman sans l’ignorer plus longtemps.
Je remercie les éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce service de presse et pour m’avoir permise de rencontrer Sarina Bowen. Sans conteste, l’un de mes meilleurs souvenirs de 2018 !

Avant, Lark n’avait peur de rien. Sa vie était une suite d’aventures, plus passionnantes les unes que les autres. Mais sa dernière virée par delà les mers fut celle de trop. À présent, ses nuits sont remplies de terreur.
Quand sa meilleure amie lui propose un séjour dans un verger contre son aide pour la vente de fruits au marché paysan, Lark saute sur l’occasion de passer l’automne dans le Vermont. Mais ses cauchemars persistent, quand elle choisit de se confier au résident le plus réservé de la ferme Shipley.
Zachariah est un survivant, lui-aussi. Cela fait quatre ans qu’il a quitté la secte polygame dans laquelle il a grandi. Il a trouvé la paix à la ferme Shipley, en cueillant des pommes et en réparant des machines agricoles. Mais être rejeté à l’âge de dix-neuf ans par sa propre famille laisse des traces, de surcroit dans un monde dont il de connaît ni les moyens de communication ni les codes. En fait, il y a beaucoup de choses qu’il n’avait jamais faites.
Zach et Lark apprennent peu à peu à se faire confiance. Une nuit, ils se rapprochent même plus l’un de l’autre. Finiront-ils par se comprendre pour grandir et ne faire plus qu’un ensemble ? L’amour peut-il tout conquérir ?

Je suis tombée une nouvelle fois sous le charme de l’univers romantique de Sarina Bowen. Le Vermont c’est fantastique ! Si je pouvais rencontrer la famille Shipley et les habitants de la ferme, je prendrais immédiatement un billet d’avion sans retour. Et ma foi, je crois que je m’habituerais vite à l’ambiance du dortoir. 

Lark revient aux États Unis après avoir vécu l’enfer en Amérique du Sud. Que s’est-il passé au Guatemala ? Là est toute la question. Lark, traumatisée, a occulté ses souvenirs. Toutefois, ces derniers viennent la hanter dans chacun de ses cauchemars. Lassée de l’attention constante, elle débarque à la ferme pour respirer et retomber sur ses pieds. C’est dans le dortoir qu’elle fait la connaissance de Zach, un gars timide qui a le rose aux joues facile. 

Dès les premières pages, on a conscience des faiblesses de Lark et surtout de ses limites. Le lecteur sait très bien que sans aide, sa reconstruction psychologique est vouée à l’échec. Un gouffre se creuse et chaque jour, il est de plus en plus profond. De ce fait, je me suis beaucoup attachée à cette héroïne même si je ne me suis pas identifié à elle.
Cependant, il ne faut pas se leurrer. Le personnage le plus séduisant et attachant est bien Zach. C’est l’atout charme et un bookboyfriend digne de terminer dans le top de l’île aux bookboyfriends. Je regrette d’ailleurs que Sarina Bowen se soit autant attardé sur Lark sans donner un espace d’expression plus important au personnage de Zach. Ce héros a une histoire très intéressante à raconter et j’aurai adoré connaître les détails de sa vie avant son arrivée à la ferme Shipley. 

J’aime Sarina Bowen, son univers, sa plume et son originalité, mais je ne suis pas totalement aveugle aux défauts.
« Secrets » est une romance très bien construite qui prend le temps de développer ses personnages, leur physiologie, mais cela n’a pas toujours été un point positif à mon sens. Pour les détracteurs des romances, et au contraire de beaucoup de New-adult, les héros ne se mettent pas à poil au troisième chapitre, et ne se déclarent pas leur flamme après deux jours de vie commune. Non, « Secrets » est une romance qui prend son temps et progresse au fil des saisons et de l’activité de la ferme des Shipley. Un détail de la narration que j’ai beaucoup appréciée, car les saisons en disent long sur l’état d’esprit de nos héros et de notamment Lark.

Les fans d’Harry Potter et d’Outlander apprécieront énormément les clins d’œil à ces deux grandes sagas littéraires.

Retrouvez le roman sur Amazon !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s