Les héritiers, Tome 2 : Le prince brisé de Erin Watt – Un second tome qui cartonne autant que le premier !

Collection Hugo New Romance – Année 2018
380 pages

« La princesse de papier » était mon premier coup de coeur de l’année 2018. La fin m’avait prise totalement au dépourvu. Et depuis, je n’attendais qu’une seule chose : la sortie du deuxième tome pour enfin éclaircir le mystère totalement insoutenable – et je pèse mes mots – de la fin du tome 1.
Le roman était à peine arrivé dans ma boîte aux lettres que je sautais sur les premières pages. Et je peux d’ores et déjà vous dire qu’Elle Kennedy et Jen Frederick ont à nouveau mis le paquet!
Je remercie les éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce service presse.
Attention, cette chronique peut contenir des spoilers.

Reed Royal a tout. Il est beau, riche et possède une position sociale enviée de tous. Dans son école où ne sont admises que les familles de l’élite locale, les filles lui courent après et les garçons rêvent d’être comme lui.
Et, pourtant, personne ne l’intéresse en dehors de sa famille. Mais ça, c’était avant l’arrivée d’Ella. Ce qui avait mal commencé à l’arrivée de la jeune protégée de son père se transforme en quelque chose de radicalement différent. Un besoin de l’avoir près de lui, de la protéger.
Or, à cause d’une erreur idiote, Ella va s’éloigner. Le chaos s’installe chez les Royal, et le monde de Reed s’effondre. Ella ne veut plus avoir affaire avec lui. Elle pense qu’ils ne font que s’autodétruire. Et si elle avait raison ? Secrets, trahisons, ennemis. Des situations jusque-là inconnues pour Reed. S’il veut récupérer sa princesse, Reed va devoir lui prouver qu’il est un type bien.


Impatience
. Excitation. Ces mots décrivent à la perfection mon état d’esprit lorsque j’ai eu le roman entre les mains.

Avec la saga « Off-Campus », Elle Kennedy a fait une entrée fracassante dans la liste de mes auteurs préférés. C’est une auteure en qui j’ai toute confiance et que je vous conseille les yeux fermés. Ajouté à sa plume celle de Jen Frederick et ces quatre mains atteignent quasiment la perfection en termes de romance contemporaine.
Leurs styles d’écriture s’accordent à la perfection et faire la différence entre l’une ou l’autre est presque impossible. Être capable d’écrire dans une telle osmose relève de l’incroyable. D’ailleurs, Colleen Hoover et Tarryn Fisher n’ont pas réussi ce même exploit avec la trilogie « Never never » publiée également chez Hugo Roman.
Maintenant que j’ai découvert et adoré Jen Frederick, j’espère pouvoir découvrir prochainement une de ses sagas. Je lance une bouteille à la mer en espérant qu’une maison d’édition y réponde favorablement.

L’histoire reprend exactement là où elle s’était arrêtée dans le premier tomeun cliffhanger inoubliable !
Tout le clan Royal est parti à la recherche d’Ella, car si ces débuts dans la famille ont été difficiles, il est indéniable qu’Ella a conquis le coeur de ses hommes impitoyables. Reed est conscient qu’au retour d’Ella, il va devoir s’expliquer sur ces actions passées.

Reed est un héros agaçant. Il faut bien l’avouer, mais c’est un homme tout aussi charmant. Ses fêlures psychologiques sont sa force. En tant que lecteur, nous ne pouvons qu’être touchés par son personnage alors même s’il est souvent exaspérant et insupportable.

Ella est quant à elle toujours aussi désarmante. Malgré tout ce qu’elle a vécu par le passé, elle reste parfois d’une naïveté attachante. Elle n’est pas seulement belle, riche et vierge comme dans de nombreuses romances contemporaines. Ella a des principes et transiger serait perdre son identité. Elle est le genre d’héroïne qui porte son coeur à bout de bras et qu’on a forcément envie de protéger.

Ce second tome fait avancer l’intrigue, mais les questions concernant certaines zones d’ombres sont toujours aussi nombreuses. L’histoire autour de la fratrie Royal se développe et l’on se prend d’affection pour cette famille déstructurée. Le mystère s’épaissit autour des personnages de Brooke et Dinah. Ces nanas ne sont pas prêtes à révéler leurs secrets et leurs plans pour notre plus grand plaisir – coupable.

Elle Kennedy et Jen Frederick n’ont pas fini de nous faire tourner en bourrique. Et si vous avez pensé que le cliffhanger du tome 1 était insoutenable, attendez de voir ce que vous réservent les auteures dans ce roman.

Impatience. Excitation. Deux mots qui m’accompagneront jusqu’à la sortie du tome 3 des héritiers. Rendez-vous le 1er mars !

Retrouvez le roman sur Amazon !
Notes Coup de coeur


5 réflexions sur “Les héritiers, Tome 2 : Le prince brisé de Erin Watt – Un second tome qui cartonne autant que le premier !

  1. Première fois de ma vie que je suis captivée par une romance, surtout avec tout ce qui m’avait fait grincer des dents dans le premier mais je veux la suite !!!! vite le 1er mars !!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s