De vous à moi #1 – Chronique ou critique littéraire ?

Depuis quelques mois, la monotonie s’est installée sur le blog avec les mêmes articles à date et heure fixe. La blogosphère littéraire s’accroît tous les jours un peu plus et de façon exponentielle. Et il me semble difficile de se démarquer dans cette multitude qui répond aux mêmes règles, et aux mêmes codes. Je traverse régulièrement des moments de doute. Pourquoi continuer alors que d’autres blogueurs font bien mieux que moi ?
Je n’ignore pas qu’en inaugurant ce nouveau rendez-vous non planifié et aléatoire, je ne me démarque pas et je suis une nouvelle fois la tendance. Toutefois, en plus de mes chroniques littéraires, j’ai de plus en plus envie de vous parler à coeur ouvert.

 

Après quatre ans de blogging, il est enfin venu le temps que je vous explique la démarche qui m’anime depuis la création de « Darcybooks ».
Je suis une amatrice. Le mot amateur résonne souvent comme une insulte. Il a un côté péjoratif qui déprécie tout ce à quoi il est associé. Pourtant, j’ai toujours eu de l’affection pour ce mot qui signifiepour moique tu fais une activité par passion, par amour et que tu t’y adonnes avec honnêteté.

C’est pour cette raison que j’ai ouvert ce blog qui a plus vocation à ressembler à un journal de bord de mes lectures afin de garder une trace de pratiquement tous les romans que je lis dans l’année plutôt que d’analyser, critiquer un roman. Mon parcours scolaire se cantonne à sept années d’étude du droit. Analyser et connaître le droit est peut-être mon domaine, mais je ne me sens pas légitime pour critiquer une oeuvre littéraire.

Définition de critique :
– Art d’analyser et de juger une œuvre littéraire ou artistique.
– Article de presse portant un jugement sur une œuvre, un établissement, un produit.

Mais nul n’ignore que « La critique est aisée et l’art est difficile » ou encore que « Il est plus facile de critiquer que de créer ».

Définition de chronique :
– Rubrique de presse écrite ou audiovisuelle consacrée à l’actualité dans un domaine particulier (chronique politique, théâtrale, sportive, judiciaire).
– Rubrique de presse écrite ou audiovisuelle d’un journaliste de renom sur des thèmes divers.

Le blog n’a donc pas vocation à critiquer.
J’ai choisi de chroniquer mes lectures, donner un avis et seulement mon avis. Cet avis n’a rien d’objectif. Il est entièrement subjectif puisqu’un roman va me procurer des sensations, des émotions en fonction de mon vécu et de mes goûts. Je peux vous conseiller de lire un roman, mais je ne suis absolument pas certaine qu’il vous plaira, car chaque personne est susceptible de réagir différemment face à l’histoire. Je ne me borne qu’à dire pourquoi j’ai aimé ou pas aimé une histoire, si les personnages sont touchants ou non, si l’univers développé par l’auteur m’a plu ou non.

Les professionnels (critiques littéraires, journalistes, libraires, etc) ne sont pas tendres avec les blogueurs littéraires. Je me heurte à leur jugement très régulièrement. Se sentent-ils menacer par ces nouveaux prescripteurs qui affluent sans qualité pour les recommander que la petite communauté sur laquelle ils s’appuient ?
Poster un avis sur internet n’a rien d’un travail, car pour beaucoup il est dénué de fond et de forme et ne fait preuve que de sentimentalisme. Et en effet, ce n’est pas un travail. Nous ne sommes pas rémunérés – ou en tout cas pas moi – nous le faisons par passion, tout simplement parce que nous le voulons. Malheureusement, cette activité ne me permet pas de vivre.

Je n’ai pas la prétention de tout savoir, d’avoir la science infuse et d’être une journaliste de renom. En conséquence, je ne prétends pas être critique littéraire.
Cependant, je défendrais toujours la communauté de blogueurs littéraires qui poste ou non régulièrement des avis sur leurs lectures, car ces blogueurs me ressemblent. Tous les genres sont représentés sur la blogosphère et il est facile de trouver un lecteur/blogueur qui a les mêmes goûts afin de se diriger dans l’immensité de la littérature.

Dans mon humble sagesse – à prendre avec ironie – je ne renie pas et je dirai même que j’apprécie mon rôle de prescripteur. Je suis une petite blogueuse qui j’espère verra son blog grandir et grossir de jour en jour. Il n’y a pas plus grand plaisir que de voir une personne lire un roman parce que j’ai réussi à la convaincre. L’échange qui se crée chaque jour est une bénédiction.

Ce blog m’a permis de tenir bon dans des moments de ma vie où je n’avais plus grand-chose à auquel me retenir. Il a été mon phare. Un lieu d’expression sur lequel je règne sans partage. C’est une partie de ma vie que je contrôle et que j’aime.

En commençant cet article, je pensais que je n’aurais pas beaucoup à raconter. Mais mes mots ont dépassé ma pensée. Je me suis fait littéralement envahir par ma pensée sans que je sache l’arrêter. Je devais à l’origine parler de ma démarche, de la différence que j’accordais à la critique et à la chronique. Pour finir, j’ai digressé et comme l’a dit un cycliste connu, ce fut « à l’insu de mon plein gré ». Heureusement, ma dissertation n’est pas notée, dans la mesure où le hors sujet me pend au nez!

Je vous remercie de prendre du temps chaque jour pour me lire et m’écouter blablater sans qu’il y ait de sens à tout cela.


31 réflexions sur “De vous à moi #1 – Chronique ou critique littéraire ?

  1. Je suis d’accord avec toi : je poste des chroniques, et non des critiques. J’explique ce que j’ai ressenti en lisant un roman, il m’arrive de dire que je ne suis pas convaincue par tel ou tel roman, mais jamais je ne m’avance à critiquer la plume d’un auteur, ou à émettre un jugement de valeur. J’essaie de faire en sorte que ça reste un avis clairement personnel.
    Je me pose moins de questions que toi sur le fait de différencier mon blog des autres, il est comme il est, l’important c’est qu’il soit à mon image et que je l’apprécie comme ça. C’est mon support d’expression, et si j’ai envie de faire tel RDV parce qu’il me plait, je le fais, même si tout le monde le fait (et en même temps si tout le monde le fait, c’est qu’il plait à la plupart des gens).
    Ton blog est parfait comme il est, moi je l’adore, l’important est que tu continues à l’aimer et à aimer ce que tu y fais ! Non ?

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci beaucoup Hélène pour ton joli et gentil commentaire.
      Ce mois d’août a été riche en remise en question, le blog n’a pas été épargné. Je dois réfléchir beaucoup trop en ce moment et ce n’est pas toujours une bonne chose.

      Tu as complètement raison en disant que le plus important c’est que j’aime ce que je fais de cet espace d’expression. Je prends toujours autant de plaisir que lors de mes premiers articles et je ne suis pas près d’abandonner l’aventure.

      La magie reste dans l’échange qu’entraîne le blog avec les autres blogueurs littéraires que cela soit ici ou sur Twitter.

      Aimé par 1 personne

      1. Tout à fait ! En tout cas j’espère que cette remise en question n’entrainera pas l’arrêt de ton blog, car j’aime beaucoup te suivre (même si je ne commente pas beaucoup, j’avoue).
        C’est vrai qu’on a tendance à se perdre dans cette immense blogosphère, et moi-même je me demande souvent si j’ai envie de continuer ou pas mon blog. Mais non, je reste car j’adore blogger, échanger ! Et je ne parle pas que de livres, peut-être que ça m’aide aussi !

        Aimé par 1 personne

        1. J’ai bien l’intention de rester en quelques années 😉
          Je suis comme toi, je ne commente pas beaucoup. Timide IRL, je suis timide sur la blogosphère également alors que l’écran pourrait me permettre d’être un peu plus extravertie.
          Contradiction un jour, contradiction toujours!

          Aimé par 1 personne

  2. J’ai bien aimé ton article, c’est important de garder à l’esprit que la blogosphère a avant tout le partage pour vocation. J’ai mis du temps à me lancer en solo sur la blogo, principalement parce que je ne voyais pas ce que mon avis pouvait apporter. Mais en y réfléchissant, il n’y a pas de chronique plus légitime qu’une autre dans la mesure où chaque avis est unique. Pour la plupart, nous ne sommes pas des professionnels, juste des passionnés qui parlent de leurs lectures en fonction de leur sensibilité, de leurs goûts ou encore de leur expérience.

    Aimé par 2 personnes

  3. Bonjour ! Je comprends très bien ton pdv . Et nous en sommes tous là . Nous aimons lire et nous partageons cette passion avec ceux qui s’y intéressent . Peu importe l’appelation et peu importe ce que pensent les professionnels de la critique . Nous sommes lus et la plupart suivent nos conseils et ce n’est que du bonheur quand une lectrice vient vers toi pour te dire juste merci, tu as eu raison . Du bonheur quand un auteur te dit que c’est grâce à ton blog que je commence à être connu ! N’en déplaise aux PROS, nous avons une réputation et nous avons de l’impact sur les choix de lectures de nos abonnés !
    Mya

    Aimé par 1 personne

  4. Ton « article » (?) chronique (?) avis (?) bref on s’en fiche ! Résonne étonnement juste en moi. Je traverse en ce moment ce même questionnement « Suis-je bien à ma place parmi cette multitude de blogs livresques ? » alors je te remercie pour t’être exprimée aussi justement. Nous sommes là pour partager, donner notre avis et non prétendre à de véritables critiques littéraires. Peu importe notre régularité de publication du moment que la passion reste ! ❤

    Aimé par 1 personne

    1. C’est un article-chronique-avis. Un article hybride 🙂
      Hier, j’hésitais à le publier pensant qu’il n’avait pas vraiment sa place ici et que tout le monde se ficherait bien de mon avis. Mais aujourd’hui je suis heureuse, car je ne suis pas la seule à ressentir tout cela.
      On a tous des périodes de doutes, mais une chose est sûre, je prends toujours plaisir à venir quotidiennement sur le blog. Et c’est le principal!

      Aimé par 1 personne

  5. Chronique ou critique, qu’importe, il s’agit de simplement donner un avis. Sur Plume Bleue on utilise le mot « critique » et pourtant je crois qu’il nous arrive une fois par an de réellement « critiquer » un livre xD c’est juste que la définition nous semblait coller aussi bien que « chronique » ^^ Quoi qu’il en soit, je pense que de manière générale, l’art (dont l’écriture fait partie) ne peut pas être critiqué objectivement, c’est toujours subjectif, et de ce fait, les critiques littéraires sont eux aussi influencés par leurs sentiments. Alors si le travail n’est pas le même (puisque ce n’est pas un travail pour nous, blogueurs) je pense que le final est le même. À la fin on obtient une chronique/critique qui comporte l’avis de celui qui l’a rédigée d’une manière plus ou moins nuancée. De mon côté, j’ai tendance à préférer lire des avis de blogueurs comme toi que des choses dites « pro ». J’aime qu’on me parle avec le coeur, je n’ai que faire de la technique quand il s’agit d’art ! (Mais ça n’engage que moi.)

    Aimé par 1 personne

  6. J’aime beaucoup lire plusieurs avis sur un même livre (lu ou non). J’aime voir ce qu’un seul et même livre peut procurer comme sentiments. Un livre résonnera en nous d’une façon unique, et nos blogs sont le reflets de ses lectures. On peut avoir un même avis, jamais les mêmes mots pour le donner.
    Pour ce qui est des « vrais » critiques littéraires, c’est triste de voir comme ils peuvent parfois descendre les blogs. J’aime lire, et j’aime parler de ma passion. J’écris sur mon blog autant pour moi-même que pour ceux qui vivent la même passion que moi, sans prétention, simplement.

    Aimé par 1 personne

  7. Je suis tellement d’accord avec toi…
    Je ne me vois pas non plus comme une critique littéraire, je fais simplement des chroniques. Je donne mon avis, et j’essaye toujours de nuancer ce que j’ai trouvé bien, ce que j’ai trouvé moins bien. Je ne suis jamais ni toute blanche, ni toute noire. Et ça me paraît normal après tout. Contrairement à toi, je ne suis pas en droit, je suis bien en lettres. Et ce que j’ai appris à travers ça, c’est que je ne lisais pas pour décortiquer comme j’ai pu le faire avec les grands classiques. Je lis pour ressentir. Et je parle de mes lectures par pu égoïsme. Parce que j’ai envie de continuer à me sentir bien en parlant d’un livre que j’ai aimé ! Ou alors j’ai envie de comprendre pourquoi un livre ne m’a pas plu alors qu’il plait aux autres.

    Tenir un blog n’est pas un travail je suis d’accord, car je ne suis pas rémunérée non plus. Cependant, cela demande du travail, il faut en être conscient. Ca prend du temps de rédiger des articles, de tester des choses, de lire, de répondre aux commentaires, de passer chez les autres. Mais je fais ce travail personnel parce que j’aime ça, et parce que ça m’apporte quelque chose. Certains tiennent grâce à leur famille, leur boulot, peu importe leur raison. Mais moi je fais également partie de ces personnes qui tiennent grâce à leur blog, quand ça ne va pas, c’est le moment échappatoire. Et ça fait du bien !

    Être blogueur c’est une passion, une belle passion qui se base sur un travail sur soi-même et sur son ressenti, et sur le partage avec les autres ! Mais, à mes yeux, pas sur les livres…

    Aimé par 1 personne

  8. J’ai beaucoup aimé ton article ! J’ai lancé mon blog il n’y a pas très longtemps mais je suis des blogs depuis plusieurs années maintenant et je me rends compte que la communauté autour des livres est assez bienveillante (bien plus que dans d’autres domaines comme la mode ou la beauté par ex) et c’est justement parce que nous ne sommes pas des professionnels, nous n’agissons pas comme tel, et nous nous contentons seulement de chroniquer, de donner notre avis personnel sur nos lectures, pour les partager en toute simplicité avec des personnes aussi passionnées que nous ! Ce que les professionnels peuvent bien penser, on s’en fiche non ? L’essentiel c’est de prendre plaisir à publier le contenu que tu veux sur ton blog, c’est ton espace, là où tu peux t’exprimer librement et partager plein de jolies choses! Il faut que ça continue 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je me fiche du regard que pose les professionnels sur mon activité de blogueuse. J’avais ça en tête depuis un moment, car j’en ai parlé à ma libraire, il y a peu et l’accueil n’a pas été super. Pourtant à aucun moment, je lui donnais une leçon.
      Le plaisir est le plus important. Quand j’ai lancé le blog, je l’ai fait pour moi. C’est toujours pareil aujourd’hui bien qu’évidemment, je tiens compte des lecteurs.

      Aimé par 1 personne

  9. On pense pareil : )
    D’ailleurs dans mes articles de blog (chroniques) je ne marque pas « Critique » mais « Mon Avis ».. car je partage mon avis et mon ressenti et j’explique pourquoi j’ai aimé ou non. Mais ça reste mon avis, à moi, je ne critique pas comme les critiques littéraires. .
    Bref .. on se comprend donc.
    Biiiz

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s