Top 5 : Mes lectures scolaires catastrophiques !

« Ces livres qui… » est un rendez-vous bimensuel que vous pourrez retrouver le vendredi sur le blog ainsi que chez HarlowIris et Ludo. L’idée de ce nouveau rendez-vous est d’établir des petites listes de recommandations répondant à un thème particulier afin que vous puissiez trouver le roman que vous souhaitez lire.

Thème n°38 : Mes lectures scolaires catastrophiques !

Paul et Virginie de Bernardin de Saint-Pierre est un roman que j’ai eu à lire pour mon cours d’arts plastiques en 5e. Ce roman devait servir de source d’inspiration pour créer un tableau cousue avec de la laine. Si seulement j’avais gardé cette merveille, je vous l’aurais montré en photo! À l’époque, je n’aimais pas tellement lire. Seul le premier tome d’Harry Potter avait trouvé grâce à mes yeux. En bref, tout dans ce projet passant de la lecture à la magnifique oeuvre d’art était plus que barbant.

Pierre et Jean de Guy de Maupassant est l’un des rares romans de cet auteur qui m’a ennuyé au plus haut point. Ce livre était dans ma liste de lecture obligatoire en seconde. Après avoir étudié cet auteur en long et en large au collège, car j’avais une professeure fanatique de ses écrits. Et surtout, j’avais adoré Le Horla, Boule de suif, Bel ami et une vie, malheureusement j’ai détesté Pierre et Jean. C’est à se demander si ce n’était pas dû au professeur qui n’arrivait pas à faire passer son amour pour l’oeuvre aux étudiants.

La controverse de Valladolid de Jean-Claude Carrière est un autre roman que j’ai lu sous la tutelle du professeur qui nous a fait lire le roman susvisé. Ce roman aurait pu être une super occasion pour discuter, débattre et nous faire réfléchir. Malheureusement, je me rappelle juste de l’analyse d’un texte sans débat philosophique. Un vrai calvaire!

Candide de Voltaire est un livre que je ne regrette pas d’avoir lu au moins pour ma culture littéraire, mais c’est tout ce que je retiens de cette lecture. Je crois que plus on m’imposait un livre et moins j’étais réceptive au contenu de celui-ci, et la lecture obligatoire se transformait en une épreuve insurmontable alors que j’avais appris au fur et à mesure à aimer la lecture.

L’écume des jours de Boris Vian est le dernier roman de ce top. Ce n’est pas la pire des lectures que j’ai pu faire – Paul et Virginie reste à ce jour imbattable – seulement j’ai le souvenir d’un sentiment d’incompréhension totale. Je n’ai absolument rien compris à la métaphore qui est développée tout au long du récit.

Petite nouveauté. Après plusieurs demandes, nous allons publier les thèmes à l’avance pour que chacun puisse participer au RDV à sa guise. Retrouvez tous les thèmes déjà publiés sur la page dédiée Listopia. Surtout, n’hésitez pas à proposer un top!

Prochains thèmes :
– Le 21 juillet : Fête nationale belge (Mes auteurs belges favoris)!
– Le 4 août : Les fortes relations familiales/fraternels!
– Le 18 août : Il est temps de faire sa rentrée universitaire!
– Le 1er septembre : Les romans de la rentrée littéraire 2017 qui vendent du rêve!
– Le 15 septembre : Mes auteurs français favoris!
– Le 29 septembre : Les romans qui ont pour sujet les livres!

Ne sont-ils pas tous à tomber?

Et vous, quel(s) livre(s) lu(s) ayant ce thème me recommanderiez-vous?

Publicités

35 réflexions sur “Top 5 : Mes lectures scolaires catastrophiques !

  1. C’est fou comme tout dépend du professeur ! Par exemple la Controverse, j’avais adoré parce que ma prof, une dinguo de la littérature, nous avait demandé de mettre en scène chacun un petit bout de texte. Je m’étais éclatée et du coup je garde de l’histoire et du débat un excellent souvenir.

    Aimé par 1 personne

    1. Il y a des professeurs qui te font aimer leur matière et les ouvrages. D’autres c’est juste un calvaire. Et trois des livres que j’ai cité dans ce top et que je n’ai pas aimé sont des lectures que j’ai faite pour cette prof…

      J'aime

      1. ooh ben pour le coup, tu ne rates rien avec ce roman ^^
        Je n’ai eu que 3 bons livres à lire pour les cours, Dracula de Bram Stoker, Le dernier mousse de Francisco Coloane (gros coup de cœur) et Le vieil homme et la mer d’Ernest Hemingway. Les autres m’ont ennuyés et je ne les ai pas lu, je demandais des résumés vite fait aux copines lool

        Aimé par 1 personne

  2. Je partage ton sentiment pour Candide. Mes plus mauvais souvenirs sont « Yvain ou le chevalier au lion », « Eugénie Grandet » de Balzac (c’était au collège, mais maintenant je pense que je pourrais aimer), et cerise sur le gâteau en terminale : le recueil de poèmes « Les Planches courbes » d’Yves Bonnefoy.

    Aimé par 1 personne

  3. Je pense que ma pire expérience a été la Princesse de Clèves, de Madame de Lafayette. Rien que de l’écrire, j’ai encore des frissons à me souvenir des heures d’études ennuyeuses qu’il a occasionné !

    J'aime

  4. J’ai trouvé que Candide ça allait et je me rappelle qu’il fallait choisir une fois un livre de Maupassant, et j’avais justement lu « Pierre et Jean » qui ne m’avait pas déplu. Par contre, « Les mots » de Sartre et « Le meilleur des mondes » d’Huxley m’avaient bien dégoûtée :-p

    Aimé par 1 personne

  5. Je fais partie de la génération traumatisée par Les confessions de Rousseau ! MY GOD ce bouquin est d’une horreur sans fin !
    Et à la FAC j’ai eu beaucoup de mal avec Cinq psychanalyses de Freud qui m’a pourri mon été car je passais cette matière là (psychologie clinique) au rattrapage.

    Aimé par 1 personne

  6. Je n’ai lu aucun des livres que tu as mis. Pour ma part, la palme revient au Parfum de Süskind…(un livre que j’ai détesté et que j’avais du lire en 2 jours parce que j’étais à labour! Rien que d’y repenser, j’ai envie de vomir…) Après vient le Lion de Kessel et Vipère au poing de Bazin.

    Aimé par 1 personne

  7. J’avais eu beaucoup de mal avec combat de nègres et de chiens ! J’ai l’impression que se forcer à lire n’aide pas forcément ! J’ai lu seule des des livres qu’on lit habituellement à contrecœur au lycée et ça s’est très bien passé ! 😀

    J'aime

    1. Tout comme toi, je pense que mon problème principal venait de la contrainte, mais il y a également la manière d’enseigner. J’ai eu des professeurs qui m’ont donné envie de lire les oeuvres obligatoires et d’autres qui m’ont complètement rebutés.

      J'aime

  8. J’ai aussi détesté certains livres au lycée, heureusement que je les ai relu plus tard (Germinal, Madama Bovary …).
    Personnellement j’ai été très émue par La controverse, j’ai adoré ‘L »écume des jours » , et j’aimerais bien Lire « Pierre et jean » !

    Aimé par 1 personne

  9. En Belgique et dans mon école, j’ai bien sûr dû lire des classiques mais les professeurs ont tendance à nous donner des petits livres parce qu’ils savent que sinon, les élèves ne lisent pas. La plupart des lectures que j’ai dû faire ont été des calvaires car j’ai dû mal avec les classiques, malheureusement. D’ailleurs, j’ai abandonné certains livres l’année passée à cause de cela :-/

    Aimé par 1 personne

  10. je n’ai, de toute ma scolarité, lu que 2 livres en entier pour l’école : « les liaisons dangereuses » et « le joueur d’échec » J’ai détesté « l’ile aux trésors » et « Tristan et Yseult » encore plus que les autres (entendre : j’ai été encore moins loin dans le livre)… Pourtant souvent en classe je me disais « ouais ça a l’air pas mal en fait ». Mais bon comme quoi lire par contrainte ça n’aide pas à aimer la lecture ni un livre qui peut être génial (j’en ai lu certain les années d’après… Rebelle en mousse 😀 ) Merci pour ce top 5 ça m’a replongée dans mes années lycée!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s