A Silent Voice, Tome 3 de Yoshitoki Oima – Les doutes s’installent !

Editions Ki-oon (Shônen) – Année 2015
189 pages

À chaque fin de tome, il y a un mini cliffhanger qui m’obligece mot est un peu fort, car c’est avec plaisir que je m’y soumetsà continuer la saga tome après tome. Que voulez-vous, je suis beaucoup trop curieuse?
Attention, la chronique peut contenir des spoilers.

Après leur dernière rencontre, Shoya parvient à retrouver Shoko. À sa grande surprise, la jeune fille accepte de lui parler et ne semble pas lui en vouloir ! Les deux adolescents commencent à se rapprocher peu à peu, tandis que dans le même temps Shoya se lie d’amitié avec un garçon de sa classe, Tomohiro.
Déterminé à changer pour rendre à Shoko le bonheur qu’il lui a volé, le lycéen décide d’affronter son passé en reprenant contact avec d’anciennes camarades de classe..

Dans ce troisième tome, Shoya doute de ses choix, de son caractère et des changements qui ont été opérés ces derniers mois. Comment peut-on définir l’amitié? Est-ce qu’on peut la jouer? Pourquoi Shoko a-t-elle pardonné Shoya aussi facilement?
Entre Shoko et son ancienne camarade de classe, Miyoki, l’amitié semble facile contrairement à celle qu’il entretient avec Shoko. Et lorsque Naoka revient dans sa vie, il se rend compte des différences entre eux.

Dans ma chronique du tome précédent, je vous disais que Shoya était un personnage qui avait beaucoup évolué entre le premier et le deuxième tome. Il est étonnant de voir que l’évolution continue. La transformation de son caractère est constante, ce qui n’a de cesse d’éveiller la curiosité du lecteur.
Shoya est conscient du mal qu’il a fait à Shoko, et il va essayer de le réparer en retrouvant la trace des amies perdues de Shoko.
En fréquentant Naoka et Shoko, deux jeunes filles que tout oppose, Shoya va être amené à faire un choix loin d’être évident. Le passé refait surface, et avec lui les anciens démons de Shoya.

À chaque nouveau tome, le plaisir de lecture est le même. Je ne me lasse ni du graphisme ni des personnages qui nous ressemblent plus ou moins et auxquels il est facile de s’attacher. Les questionnements de Shoya ou Shoko sont communs à beaucoup de gens, et inévitablement on se reconnaît dans certains comportements.

Mon envie de lire la suite est toujours aussi présente. L’histoire de ce troisième opus se termine avec une touche d’incertitude qui appelle à lire immédiatement la suite.

Retrouvez le manga sur Amazon !

Publicités

5 réflexions sur “A Silent Voice, Tome 3 de Yoshitoki Oima – Les doutes s’installent !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s