Nous allons mourir ce soir de Gillian Flynn – Une nouvelle flippante !

couv757340
Editions Sonatine – Année 2016 – 96 pages

Depuis que j’ai vu Gone Girl au cinéma, j’avais très envie de découvrir la plume de Gillian Flynn. Cependant, je ne suis pas une très grande adepte des thrillers ce qui est sûrement dû à ma méconnaissance de ce genre.
Alors quand j’ai vu qu’une nouvelle sortait de la plume même de Gillian Flynn, j’ai sauté sur l’occasion.

Après une enfance difficile, la narratrice anonyme devient travailleuse du sexe. Des années d’expériences ont développé chez elle un véritable don pour décrypter la psychologie de ses interlocuteurs, leurs intentions et leurs envies. Aussi lui arrive-t-il de donner des conseils à des âmes en peine. Lorsqu’elle rencontre Susan Burke, une femme aisée aux prises avec une situation dramatique, elle lui propose de l’aider. Susan et sa famille ont emménagé à Carterhook Manor, une vieille demeure inquiétante, marquée par une violente histoire vieille de cent ans. Sur place, la narratrice rencontre Miles, le beau-fils de sa cliente, un adolescent au comportement étrange et glaçant. Saura-t-elle découvrir toute la vérité sur Carterhook Manor et la famille qui l’habite désormais ?

La nouvelle est un format que je redoute beaucoup. J’ai toujours peur de ne pas en avoir assez : pas assez de mots, pas assez des personnages, pas assez d’approfondissements, etc… Et il faut dire que ma prof de français de quatrième m’a littéralement assommé ou soulé avec les nouvelles de Maupassant. Je réfléchis donc à deux fois avant de commencer la lecture d’une nouvelle.

Je ne savais absolument pas à quoi m’attendre en attaquant ma lecture, car j’ai fait le choix de ne pas lire le résumé de peur de connaître l’histoire. Et c’est le conseil que je vous donne pour être surpris du début à la fin. C’est pour cette raison que je ne ferais pas de résumé dans cette chronique. Je ne souhaitais pas être spoilier, alors ce n’est pas moi qui vais le faire!

Gillian Flynn ne perd pas de temps pour nous glisser dans son univers. Dès les premiers mots très crus, l’auteure interpelle le lecteur. Et il ne m’a pas fallu beaucoup plus pour rester coller le nez au bouquin. J’étais très heureuse de retrouver ce côté brut et sans filtre de la société qui est si bien retranscrit dans le film.

Cette nouvelle est construite crescendo. Le suspend grandit au fil des pages, à mesure que Gillian Flynn et la narratrice anonyme s’enfoncent dans le mystère de Carterhook Manor. Le récit vous fera frissonner, peut-être même légèrement flipper et au final, l’auteure vous retournera le cerveau.

À lire immédiatement! 

Retrouvez le roman sur Amazon

Notes Très bonne lecture


11 réflexions sur “Nous allons mourir ce soir de Gillian Flynn – Une nouvelle flippante !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s