Reborn, Tome 1 : Disaster de Rachel Van Dyken – Comment vivre avec une deadline?

Editions Milady - Année 2016 384 pages
Editions Milady – Année 2016
384 pages

Ma première expérience avec Rachel Van Dyken n’a pas été un franc succès. J’ai même sévèrement noté sa série « Games of love » dont je n’ai apprécié aucun des tomes que j’ai lus. Pourtant, je ne pouvais que remarquer la légèreté de sa plume. Son style d’écriture me plaisait, mais l’histoire qu’elle offrait, était loin de me convaincre.
Je suis légèrement – ou très – butée, j’ai écouté et j’ai fait confiance à Harlow qui a eu un coup de coeur pour Disaster.

Je ne suis pas ton type de fille. J’ai fui les souvenirs qui me hantent depuis si longtemps, que la dépression est devenue mon seul réconfort. J’étais heureuse dans les ténèbres… jusqu’à ce que Wes Michels ait offert d’être ma lumière.
Je ne savais pas que le temps n’était pas mon allié, que chaque seconde qui s’écoulait était un pas de plus vers la fin de quelque chose qui commençait à signifier la fin de moi-même. Il a essayé de m’avertir. Il m’a promis tout ce qu’il était capable d’offrir – chaque moment comme il venait – mais ce ne serait jamais assez.
Parfois, lorsque vous pensez que c’est la fin, ce n’est que le début. Wes pensait qu’il pouvait me sauver, mais en me donnant tout, il m’a ruiné. Car après un baiser, un toucher, je ne pouvais pas-je ne serais jamais la même. 
Et à partir de ce moment-là, les battements de son cœur sont devenus les miens.

J’écris ma chronique alors que cela fait déjà deux mois que j’ai lu cette romance. D’ailleurs, le temps passant, je ne pensais pas être capable de me pencher à nouveau sur cet article et raviver mes souvenirs de lecture. Je remercie Harlow de m’avoir incité à lire ce livre, car même si ce n’est pas un coup de coeur, ce fut une bonne lecture et il aurait été vraiment dommage que je reste sur une mauvaise image de Rachel Van Dyken.

Kiersten est en dépression après avoir perdu ses parents à la suite d’un évènement traumatisant. S’inscrire à l’université sonne comme une renaissance et l’arrivée va tout bousculer. Il est célèbre, ténébreux et a une réputation qui devrait faire fuir toutes les filles. Pourtant le destin les réunit pour une bonne raison.

Le défaut qui m’avait le plus agacé, et que j’ai malheureusement retrouvé ici, est que Rachel Van Dyken ne laisse pas à ses personnages véritablement le temps de développer une relation. Kiersten et Wes se rencontrent dès les premiers chapitres. Le lecteur n’a pas besoin d’attendre pour voir les héros réunis.
L’auteure sème également des éléments dramatiques et ne les exploite pas suffisamment, pourtant son fonds de commerce est l’émotion. Je regrette donc qu’elle n’ait pas plus tiré profit du passé de Wes, ce dernier est pourtant accusé de viol. En même temps, Rachel Van Dyken est loin d’avoir épargné son héros. Et il a bien d’autres chats à fouetter!

Toutefois, la plume de Rachel Van Dyken est addictive et légère. Les pages défilent sans que l’on s’en aperçoive et les défauts de l’histoire finissent par être oubliés au profit de l’amour naissant entre Kiersten et Wes.
Contrairement à dans Games of Love, Kiersten et Wes sont loin d’être horripilants. Leur histoire est construite même si elle manque parfois de profondeur. J’ai fini par m’attacher complètement aux personnages et j’ai regretté que la fin arrive si tôt. 

Notes Un bon moment de lecture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s