Agatha de Françoise Dargent – Une ado comme beaucoup d’autres !

Editions Hachette - Année 2016 320 pages
Editions Hachette – Année 2016
320 pages

Qui ne connaît pas Agatha Christie, au moins de nom, la reine du crime ? Hercule Poirot et Miss Marple sont les détectives les plus connus au monde après Sherlock Holmes. À ma grande honte, je n’ai jamais lu du Agatha Christie et pourtant, ces romans policiers ne manquent pas dans ma pile à lire.
Je remercie les éditions Hachette et Netgalley France pour l’envoi de ce service presse numérique.

Agatha vit seule avec sa mère depuis la mort de son père. Elle s’ennuie. Alors elle lit. Tout ce qui lui tombe sous la main. Surtout des romans policiers. Elle lit, et elle imagine des histoires de meurtre et de disparition.
Livre après livre, rêve après rêve, elle grandit. Paris, l’Égypte : Agatha brûle de voir le monde. Elle a soif de goûter à tout ce que la vie peut lui offrir.
Plus tard, Agatha Miller prendra sa plume pour écrire. Son premier roman policier sera signé Agatha Christie.

Dès l’annonce de sa publication par les éditions Hachette, j’étais très intriguée par ce roman. Découvrir comment Agatha est devenue la grande Christie pique la curiosité.

Agatha a quatorze ans lorsqu’on fait sa connaissance. Dernière d’une fratrie de trois enfants, elle se cherche. Sans cesse comparée à sa soeur aînée, Madge, douée pour les études et très jolie, et suite au décès de son père, elle n’a pas la chance de faire les mêmes études que sa soeur. On suit Agatha en Angleterre, en France et en Égypte.

Agatha est une adolescente comme les autres même si elle est née à une époque où les moeurs n’étaient pas les mêmes, et où les droits de la femme étaient encore très réduits. Elle manque énormément de confiance en elle et en devient parfois assez énervante, car pendant le récit, j’ai eu l’impression qu’Agatha passait son temps à se plaindre. De fait, j’ai eu quelques difficultés à m’attacher au personnage et donc à m’intéresser à sa destinée.
Mais au-delà de ça, son personnage montre une grande curiosité pour le monde, et toutes les situations sont bonnes à nourrir son imagination. Agatha est une jeune fille très intelligente qui aurait souhaité être cantatrice – on est bien loin du métier d’écrivain -, mais qui est beaucoup trop timide pour monter sur scène soir après soir.

François Dargent par cette biographie de l’adolescence d’Agatha Christie cherche à nous montrer qu’il suffit d’avoir de la curiosité, une imagination débordante pour pouvoir écrire. La confiance en soi s’acquiert au fur et à mesure.

Une chose m’a vraiment déçu dans cette biographie, c’est que Françoise Dargent a arrêté son récit beaucoup trop tôt, bien avant qu’Agatha commence à écrire son premier roman. Elle venait juste d’avoir l’idée de son personnage phare. Je suis restée sur ma faim.
J’aurais aimé connaitre les démarches qu’elle a dû faire pour être publié alors qu’elle était une femme écrivant des romans policiers.

Notes Un bon moment de lecture


3 réflexions sur “Agatha de Françoise Dargent – Une ado comme beaucoup d’autres !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s