Cité 19, Tome 2 : Zone blanche de Stéphane Michaka – Retour dans le passé !

Collection Pocket Jeunesse (Pocket) - Année 2016 423 pages
Collection Pocket Jeunesse (Pocket) – Année 2016
423 pages

En fin d’année 2015, j’ai lu le premier tome de Cité 19. Bien que cela n’avait pas été une super lecture, j’étais très curieuse de trouver enfin les réponses à mes questions. Ainsi même si ma lecture n’avait pas été parfaite, je ne souhaitais pas attendre longtemps avant d’enchainer sur ce tome 2 pour avoir tous les éléments encore frais dans ma mémoire.

Faustine, une adolescente d’aujourd’hui, se retrouve brusquement plongée dans le xixe siècle. Décor grandeur nature ? Voyage dans le temps ? La réalité est bien plus inquiétante… Tandis qu’elle s’enfonce dans les profondeurs de Cité 19, une ville qui ressemble à s’y méprendre au Paris du Second Empire, Faustine découvre qu’elle n’est pas la seule à vouloir détruire le simulacre. Mais elle doit faire vite : dans son laboratoire secret, le docteur Zapruder, qui a d’autres projets pour elle, guette le moindre faux pas de l’adolescente…

Est-ce que j’ai trouvé les réponses à mes questions ? Je crois bien que c’est la première fois qu’un tome qui clôt une saga me laisse avec autant d’interrogations. J’en viens même à me demander si je ne suis pas passée à côté de quelque chose.
Nul besoin d’attendre la conclusion de ma chronique pour savoir que cette duologie n’était pas faite pour moi.

Faustine est toujours plongée dans les méandres du Paris du XIXème siècle. Elle connait de plus en plus son univers et remarque les anachronismes présent ce qui la mène à en déduire qu’elle n’est pas dans la réalité mais dans un rêve. Forte de cette conviction, elle va tout faire pour en sortir.
Pendant ce temps, on en découvre un peu plus sur l’envers du décors. Et le docteur Zapruder n’a pas que les meilleurs intentions en tête lorsqu’il mène ses expériences.

Le point positif que je vais retenir de cet univers est le Paris du XIXème siècle. Dans ce tome, j’ai eu l’impression à certains moments d’être plongé dans les misérables de Victor Hugo. D’ailleurs, on retrouve un jeune garçon qui meurt sur une barricade en voulant étendre le drapeau de la révolution. Surement un petit clin d’oeil à Gavroche! C’est cet aspect historique qui m’a accroché.

Si dans le premier tome, je trouvais brutal le passage entre le Paris du XIXème et le projet scientifique de Cité 19. Ici les bascules d’un univers à l’autre se font d’une manière très fluide. La science-fiction et le genre historique se mélangent sans heurt.

Le style de Stephane Michaka est très agréable à lire ce qui explique pourquoi j’ai été jusqu’au bout de ma lecture malgré le manque de réponses et mon incompréhension face à certaines scènes. C’est un auteur que je relierais surement avec plaisir.

Notes Lecture passable


11 réflexions sur “Cité 19, Tome 2 : Zone blanche de Stéphane Michaka – Retour dans le passé !

  1. Je n’avais pas accroché au premier tome, et pourtant j’avais hâte de lire la suite, découvrir des réponses… Pour ma part, ce deuxième tome s’est avéré bien meilleur ! C’était une lecture appréciable, bien que la fin m’ait laissée perplexe.

    Aimé par 1 personne

    1. Tout à fait d’accord. Cette saga aurait sûrement méritée d’être plus longue et être mieux exploitée. J’ai eu l’impression que l’auteur avait balancer toutes ses idées en même temps et tant pis pour la cohérence!

      Aimé par 1 personne

    1. J’aime aussi beaucoup lire les avis contraire au mien car parfois cela me fait réfléchir sur des points que je n’avais pas envisagé de la même façon. C’est intéressant d’avoir des avis différents et ça fait la richesse de la blogosphère 🙂

      J'aime

Répondre à Laura Darcy Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s