Black Lies de Alessandra Torre – Une lecture intrigante et dérangeante !

Collection Hugo New Romance - Année 2016 418 pages
Collection Hugo New Romance – Année 2016
418 pages

Black Lies est un livre dont j’ai entendu parler bien avant sa sortie en français sur le forum du Boulevard des passions. Ce forum est centré uniquement autour de la romance sous toutes ses formes, et il n’y a pas mieux pour se tenir informer des parutions VO. Et cette romance m’avait tapé dans l’oeil de plusieurs membres.
Très intriguée, c’est avec beaucoup de plaisir que je me suis plongée dans les aventures de Lana. Je remercie infiniment les éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce service presse.

Je m’appelle Layana Fairmont…et j’aime deux hommes.
Brant, qui a fait fortune dans les nouvelles technologies dès son vingtième anniversaire. Cela fait trois ans que nous sortons ensemble. Il m’a demandée en mariage quatre fois. J’ai refusé quatre fois.
Lee, qui est jardinier quand il n’est pas occupé à courir les femmes aux foyers. Il sait se servir de ses mains, de sa bouche et de son corps. Cela fait deux ans que je ne peux pas me passer de lui, je ne suis pas même pas certaine qu’il en soit conscient. Allez-y, jugez-moi ! Vous ne pouvez pas imaginer les conséquences que cette situation entraîne.
Et si vous pensez avoir déjà lu ce genre d’histoire, croyez-moi, vous vous trompez !

La dernière phrase du résumé est criante de vérité, car si vous pensez avoir déjà fait le tour des romances new-adult et lu ce genre d’histoire, vous vous fourrez le doigt dans l’oeil ! Ce n’est pas la plus belle des expressions, mais j’avais besoin de le dire.

Le roman est divisé en trois parties qui racontent tour à tour les rencontres de Layana avec Brant et Lee pour terminer par la révélation de son secret.

Layana Fairmont est une riche héritière qui a été élevée dans le but d’être la parfaite épouse. Ses parents ne l’ont pas baigné dans un amour inconditionnel, pour leur plaire elle devait bien se comporter, avoir de bonnes notes, rencontrer un riche homme d’affaire avant ses 25 ans et se marier. Rebelle pendant un temps, elle a fini par suivre le chemin tracé.
Elle rencontre Brant, un génie de l’informatique qui a fait fortune très jeune. Lana et Brant sont éperdument amoureux l’un de l’autre. Brant est attentionné et très étourdi à la fois, il oublie souvent ses rendez-vous avec Lana. Alors quand elle rencontre Lee qui fait preuve d’une telle passion, elle est subjuguée et fera tout pour s’immiscer dans sa vie.

Lana est une femme qui a tout pour être heureuse. Elle est amoureuse d’un homme qui le lui rend bien, elle s’occupe d’une fondation qui aide les enfants orphelins alors pour quoi choisir de coucher avec Lee, un simple jardinier ?
Ses choix sont très difficiles à comprendre et forcément, je n’ai pas pu m’empêcher de la juger. Car dans la première partie du livre, on suit Lana lors de sa rencontre avec Brant, et comment elle en tombe totalement amoureuse. Elle est prête à tout pour lui : l’épouser, fonder une famille…
La seconde partie du livre est totalement incompréhensible. Lana va jusqu’à échafauder un plan machiavélique pour s’assurer de l’amour de Lee, et s’immiscer une bonne fois pour toutes dans sa vie. On découvre une jeune femme percluse de doutes qui souhaite juste être aimée.

Pourquoi tout risquer ? C’est le moteur qui m’a fait tourner et tourner les pages de ce roman. Je ne pouvais pas arrêter ma lecture avant de connaitre enfin le fameux secret qui explique le comportement de la jeune femme. Et bizarrement même si ce comportement est moralement répréhensible, je me suis totalement attachée à son personnage. Je n’ai pas pu rester bien longtemps extérieure à sa souffrance. J’ai cessé de la juger pour tenter de la comprendre.

Alessandra Torre est une auteure que je vais suivre de près. Son histoire m’a totalement captivé, bien que la première partie soit un peu longue, elle est nécessaire au bon déroulement et à la bonne compréhension du récit. L’auteure distille juste ce qu’il faut d’information pour titiller notre curiosité et nous tenir en haleine jusqu’à la fin. C’est seulement un chapitre avant la révélation du grand secret que j’ai compris ce qu’il se passait.
Tout est loin d’être parfait et certaines longueurs vont rebuter quelques lecteurs, mais l’intrigue est tellement prenante que les défauts paraissent minimes.

C’est une lecture dérangeante, car elle aborde en arrière-plan le thème de l’adultère. Elle franchit les limites acceptables que la société a définies et élevées au rang de credo, ce qui crée une gène chez le lecteur. Cependant, la troisième partie aplanie se sentiment de gène avec la grande révélation. Une chose est sûre, ce roman ne vous laissera pas en sortir indemne!

Notes Coup de coeur

Publicités

12 réflexions sur “Black Lies de Alessandra Torre – Une lecture intrigante et dérangeante !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s