Deadpool – Un héros hypocrite !

Film de Tim Miller - Action, Science-fiction - 1 h 48 min - Année 2016 Avec Ryan Reynolds
Film de Tim Miller – Action, Science-fiction – 1 h 48 min – Année 2016
Avec Ryan Reynolds

Deadpool a bénéficié d’une sacrée communication de la part de Marvel. Vendu comme un antihéros politiquement incorrect, j’avais hâte de voir Deadpool.

A l’origine, il s’appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d’un humour noir survolté, Deadpool va traquer l’homme qui a bien failli anéantir sa vie.

La dernière fois que j’ai vu Ryan Reynolds dans la peau d’un héros était dans Green Lantern qui a fait, à l’époque, un véritable flop. Il n’y a que l’acteur et quelques rares spectateurs qui ont trouvé leur bonheur en regardant ce film.

Wade est un mercenaire qui gagne sa vie en flanquant la trouille à des petits délinquants. Lors d’une soirée arrosée, il rencontre une prostituée qui devient très vite la femme de sa vie jusqu’à ce qu’on lui diagnostique un cancer. Voulant survivre, il accepte de faire partie d’une expérience. Il devient alors Deadpool.

Wade est au départ un mec sexy mais qui manque de classe. Grossier, c’est un véritable geek. Il fait de nombreuses références à l’univers étendu de Marvel mais également à la vie réel. C’est peut être le seul personnage de Marvel qui ne vit pas dans un monde parallèle.
En devenant, Deadpool sa grossièreté est juste exacerbée. Cela donne lieu a quelques scènes très drôles et cocasses. J’ai eu quelques bonnes crises de fou rire.

La mise en scène est particulière car plusieurs fois Deadpool sort du cadre, fait un ralenti pour nous expliquer une situation ou l’origine de l’histoire. Comparé aux autres films, Deadpool se démarque par sa réalisation.

Cependant, je m’attendais à plus… Plus de trash, plus de politiquement incorrect, car malgré ces petits détails, Deadpool respecte à tous les codes de la grande franchise : les origines du héros, le code moral, les copains et la nana. Et il ne suffit pas de dire en introduction qu’il va finir par trouver un code d’honneur et sauver la fille pour s’en affranchir.
Le film reste donc dans la droite ligne des précédents Marvel avec un coté déjanté et décalé qu’il manque chez les autres. Il n’est pas aussi subversif que je l’aurais voulu.

Deadpool est un film réalisé par des culs et écrit par de vrais héros!


10 réflexions sur “Deadpool – Un héros hypocrite !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s