Merry Gentry, Tome 2 : La caresse de l’aube de Laurell K. Hamilton – Un tome très descriptif !

Collection Darklight (J'ai Lu) - Année 2010 510 pages
Collection Darklight (J’ai Lu) – Année 2010
510 pages

En 2016, je n’ai pris qu’une seule bonne résolution concernant mes lectures et je m’y tiens!
Il n’était donc pas question de faire trainer plus longtemps dans ma pile à lire le second tome de la saga Merry Gentry.
Si vous voulez éviter de vous faire spoilers, ne lisez surtout pas la chronique!

Qui a libéré les Affamés, ces dieux décharnés qui ne sont pas assez bons pour le ciel et pas assez mauvais pour l’Enfer, qui ne peuvent ni vivre ni mourir et restent coincés entre les deux ? Qui leur livre des troupeaux d’humains pour qu’ils sucent leur âme ? Et qui est vraiment cette reine de Hollywood, dont la longévité étonne, sinon une déesse évadée de son paradis, pour vivre une vie de mortelle pleine de paillettes et d’amour ? Mais le temps file et les corps exsangues aux lèvres bleuies s’entassent. Et dans un Los Angeles où les paparazzi sont avides des moindres indiscrétions sur la Cour de l’Air et des Ténèbres, la Princesse Merry doit tout mener de front : avoir un enfant grâce à l’un de ses beaux gardes du corps pour devenir Reine de la Cour Unseelie ; déjouer les complots du fils de la Reine actuelle et de ses sbires magiques ; maîtriser ses pouvoirs enfin révélés, et surtout découvrir son nouvel ennemi, car sa propre vie est en danger.

Il y a peine trois mois, je lisais le premier tome de cette saga qui m’avait plu grâce à son univers riche de créatures fantastiques, pourtant j’ai eu beaucoup de mal à me replonger dans l’histoire.

Merry a quitté la cour unseelie avec ses gardes du corps pour retrouver son petit appartement de Los Angeles. Elle vit dans une certaine routine – si on peut dire – entre son boulot et ses gardes avec qui elle couche selon un programme bien défini afin de tomber enceinte et devenir la nouvelle reine des unseelies.

Au début du livre, Merry ne se comporte pas vraiment comme une future reine, et d’ailleurs ses gardes du corps ne l’a respecte pas vraiment puisqu’ils remettent très souvent en cause ses ordres.
Ce roman est un tome de transition car Merry doit apprendre à gérer son nouveau pouvoir et l’utiliser à bon escient. L’héroïne a beau être âgé d’une trentaine d’année, c’est une novice. Cette aspect du livre s’explique très bien et ne m’a absolument pas dérangé.

Les gardes entourant Meredith sont nombreux et j’ai beaucoup de mal à faire la différence entre eux et physiquement, je n’arrive pas à me les représenter.
De plus, ils ne servent pas véritablement à grand chose mis à part copuler avec Merry et la protéger. Et hormis copuler comme des lapins, il n’y a pas vraiment d’action.

L’intrigue est longue à se mettre en place et son dénouement est ultra rapide. J’avais déjà remarqué dans le premier tome que Laurell K. Hamilton était très douée pour noircir les pages, et son talent se confirme ici. Je ne compte plus les passages où je me suis ennuyée. L’auteure blablate sans réel but, et j’ai eu l’impression de piétiner.
Il me restait une centaine de pages à lire et pourtant je me demandais si je n’allais pas abandonner ma lecture. Toutefois, j’ai tenu le choc! Je ne voulais pas commencer l’année 2016 sur un abandon.

Le troisième est dans ma pile à lire mais il ne va pas en sortir immédiatement, il va me falloir attendre quelques mois pour oublier mes sentiments négatifs à l’égard de cette lecture.

Notes Lecture passable

Publicités

2 réflexions sur “Merry Gentry, Tome 2 : La caresse de l’aube de Laurell K. Hamilton – Un tome très descriptif !

  1. Je suis assez d’accord avec ton avis 🙂 y a trop de longueurs avec cette auteure, elle tourne bien souvent en rond pour pas grand chose… Mais j’aime bien l’univers, Merry et ses garde donc j’ai continué mais y a eu des fois j’ai eu de bonnes colères quand même ^^ bonne continuation quand tu sortiras le tome 3 qui si je me souviens bien est bien meilleur !

    Aimé par 1 personne

    1. J’attends beaucoup du tome 3. Je pense que le tome 2 était un tome de transition et c’est peut être pour cela qu’il est plus lent que les autres.
      L’univers et le personnage de Merry m’intrigue tellement que je ne suis pas prête de m’arrêter dans la saga!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s