Jeu de patience, Tome 1 de Jennifer L. Armentrout – Cameron : un homme trop parfait pour exister !

Editions J'ai Lu - Année 2014 446 pages
Editions J’ai Lu – Année 2014
446 pages

Comment vous parlez de ce roman?! Je sais d’ores et déjà que ma chronique sera très surveillée.
J’avais ce roman dans ma bibliothèque depuis sa sortie et il en est de même pour « Jeu d’innocence ». Et lorsque Sireadbooks a su que je ne l’avais pas encore lu, c’est comme-ci j’avais commis un crime de lèse-majesté! Je me suis donc empressée de corriger mon erreur.

Ne jamais ôter son bracelet, être ponctuelle, ne pas attirer l’attention : tels sont les trois préceptes qu’Avery s’est imposé pour son entrée à la fac. Une stratégie que le séduisant Cameron Hamilton pourrait bien déjouer à coups de regard pénétrant et de sourire enjôleur. Patient et obstiné, lorsque Cam a jeté son dévolu sur quelqu’un, il ne recule devant rien – rien, excepté peut être le passé d’Avery, qui semble s’acharner à ressurgir…
Ensemble, seront-ils capables d’affronter le souvenir de cette terrible nuit qui, cinq ans auparavant et à des kilomètres de là, a tout changé ?

J’ai plus qu’adoré ma lecture et en temps normal, j’aurais eu surement beaucoup de chose à dire sur ce livre. Malheureusement, c’est la lecture qui a accompagné les attentats du 13 novembre… Pendant les jours qui ont suivi, j’étais dans un état second et je n’ai pas pu écrire ma chronique. Et aujourd’hui encore, je ne sais pas comment l’aborder. C’est tellement frustrant de ne pas pouvoir rendre compte d’un coup de coeur! Surtout qu’Iris parle de ce roman avec tellement de passion – surtout de Cam – que je voulais lui rendre hommage.

Jennifer L. Armentrout est une auteure que j’ai déjà eu l’occasion de découvrir et que j’affectionne particulièrement. Je n’ai encore jamais été déçue par un de ses écrits et celui-ci ne fait pas exception. Si vous aimez les comédies romantiques, très très romantiques, ce livre est juste parfait pour la période de Noël ou tout simplement pour vous remonter le moral.

Avery intègre une université des milliers de kilomètres de chez elle pour échapper à son quotidien et ses malheureux souvenirs. D’une timidité maladive, elle rencontre Cameron, le beau gosse par excellence. Comme dans un film, elle le percute dans un couloir et le hasard faisant bien les choses ils se croisent à nouveaux quelques heures plus tard.
Rien qu’en écrivant ce mini-résumé, je suis verte de jalousie. Où est mon prince charmant? Dois-je percuter tous les hommes mignons que je croise dans la rue?!!!

Avery est une jeune femme qui a subi énormément de choses, je me demande d’ailleurs comme elle fait pour simplement vivre. Et même si au début, elle s’exclue d’elle-même du monde universitaire, Cameron ne va pas la laisser tomber et petit à petit Avery va sortir de son cocon. Cameron est véritablement l’homme parfait qui n’existe évidemment pas dans la vie réelle et c’est bien pour ça que Jennifer L. Armentrout a inventé ce personnage. Ce mec est beau, il a de l’humour, de l’obstination et surtout il sait faire la cuisine – cookies forever! Son seul défaut serait de débarquer à 8 heures, un dimanche matin, pour le petit-déjeuner.

Jennifer L. Armentrout est très douée pour faire naitre des sentiments d’empathie envers ses personnages sans que l’on tombe dans le pathos. On finit par aimer avec passion ses personnages qui deviennent nos meilleurs amis au fil des pages qui défilent à une allure folle grâce au style très fluide.
Le seul point négatif que j’ai pu trouvé est que l’auteure utilise souvent les mêmes clichés mais la mayonnaise prend sans problème.

J’aimerais beaucoup que J’ai Lu publie le tome 1,5 qui reprend l’histoire de Jeu de patience du point de vue de Cameron afin de pouvoir me plonger dans ses pensées. Je suis pratiquement sûre de tomber une nouvelle fois amoureuse de cet homme.
Cameron est entré dans le cercle très fermé de mes bookboyfriend!

Notes Coup de coeur


14 réflexions sur “Jeu de patience, Tome 1 de Jennifer L. Armentrout – Cameron : un homme trop parfait pour exister !

  1. Haaaaa 😀 Quelle jolie chronique 🙂 Je suis contente qu’il t’ait plu. J’aurais eu l’air bien bête de t’avoir ennuyée aussi longtemps pour rien, au final.. Mais ce roman (et Cam) est tellement beau 🙂
    Je te confirme, la version de Cam est magnifique. Je l’ai lue en VO et j’ai adoré 🙂 Savoir comment il a agit quand elle était malade et tout, c’était trop mignon et n’a fait que confirmer ce que je savais déjà, c’est l’homme parfait !
    J’espère que la suite te plaira aussi 🙂 Bises ❤

    Aimé par 2 personnes

    1. J’en suis heureuse. J’ai tellement eu du mal à écrire cette chronique et hier encore je me disais qu’elle était merdique. Je suis contente qu’elle te donne encore plus envie de t’y plonger. Je ne pense pas que tu seras déçue 🙂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s