Les soeurs Charbrey, Tome 2 : Un mari récalcitrant de Cassandra O’Donnell – Un moment de légèreté !

Collection pour Elle (J'ai Lu) - Année 2015 250 pages
Collection pour Elle (J’ai Lu) – Année 2015
250 pages

Une éternité… Le premier tome étant sortie en 2013, j’ai réellement cru que la suite ne serait jamais publiée. Et pourtant, l’agréable moment passé avec la première des soeurs Charbrey m’avait vraiment donné envie de prolonger le plaisir.
Une éternité… C’est le temps passé depuis que j’avais lu une vraiment romance historique. De plus, je profite de ce deuxième tome pour continuer une saga déjà commencée.

– Ton fiancé sait-il à quel point tu peux être insolente dans l’intimité ?
– Non, mais moi je sais à quel point tu peux être mufle devant tout le monde, rétorqua Rosalie avec un sourire glacial.
Rosalie Charbrey ne parvient pas à y croire. Comment le duc de Langford, l’homme qui l’a séduite et abandonnée deux années plus tôt, ose-t-il se comporter d’une manière aussi odieuse ? Que cherche-t-il après tout ce temps ? À ruiner son bonheur et son prochain mariage avec le jeune et charmant vicomte d’Edgfield ? Bah, peu importe si ce débauché semble, pour une raison obscure, déterminé à lui rendre la vie impossible, Rosalie est fermement décidée, elle, à résister aussi bien à ses assauts qu’à gagner la guerre que « Sa Grâce » vient de lui déclarer…

Comme vous pouvez vous en douter, il y a longtemps que j’ai lu le premier tome et j’en ai donc que peu de souvenirs. Mais pour ce genre de saga, cela n’a que peu d’importance. Une impression générale suffit amplement.

En ce moment, je traverse une passe particulière. Je n’ai pas de panne de lecture car je lis toujours autant mais j’ai peine à choisir ce que je désire lire. Il y a surement trop de choix possible dans ma pile à lire. Dans ce cas-là, j’essaie un minimum de poursuivre une série commencée.
De plus, j’apprécie beaucoup l’écriture légère et facile à lire de Cassandra O’Donnell. Nous avons la chance d’avoir une auteure française et donc de ne pas perdre la finesse de l’écriture avec la traduction.

Ce second tome se déroule quelques années après le mariage de Morgana, la première des soeurs Charbrey, et Malcom.
Rosalie Charbrey est sur le point d’épouser un charmant vicomte. Malheureusement pour lui, il n’a jamais fait preuve d’empressement envers Rosalie alors qu’il la tient en plus haute estime. Ainsi lorsque John Langford, un ami de Malcom, revient en Angleterre le coeur de Rosalie n’est plus aussi sûre de son choix.
Rosalie, tout comme sa soeur, s’affranchie des convenances imposées par la société, et c’est ce qu’il me plait le plus dans leur caractère. Cela rend l’histoire autrement plus piquante et sans ce détail, elle serait banale et plate.

Mais ce n’est pas tant les héros de l’histoire qui m’ont plu que les personnages secondaires. J’ai retrouvé avec bonheur l’effrontée Morgana et le boxeur gentleman Malcom. Leur complicité fait plaisir à voir et j’aurais préféré que leur histoire continue car leur caractère explosif promet beaucoup de péripéties.

Cassandra O’Donnell a une écriture fluide ainsi les pages se tournent toutes seules même si la romance historique n’a rien de révolutionnaire, l’histoire nous transporte durant 250 pages. J’ai passé un bon moment de lecture, et certes je n’en garderais pas un souvenir impérissable mais une agréable impression.

Cliquez sur l’image!
Notes Un bon moment de lecture

Publicités

7 réflexions sur “Les soeurs Charbrey, Tome 2 : Un mari récalcitrant de Cassandra O’Donnell – Un moment de légèreté !

  1. Il faudrait vraiment que je sorte ce livre de ma PAL. En plus mon exemplaire est dédicacé par l’auteur, ça devrait me motiver.
    Sinon je suis un peu comme toi en ce moment, j’ai du mal à lire et à me décider sur une lecture. Pourtant ça ne m’empêche pas d’acheter des ouvrages !

    Aimé par 1 personne

    1. Ce n’est pas un livre que je te conseillerais non plus. Tu as des goûts éclectiques mais faut pas pousser mémé dans les orties, il y a de meilleures romances mais j’ai un grand penchant pour les romances historiques. Depuis que je suis ado, je suis amoureuse de Mr Darcy et ce n’est pas pour rien 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. Il est vrai qu’ils sont un peu moins bons que certaines romances historiques comme les Tessa Dare ou Sarah MacLean. Mais je reconnais volontiers que je suis vraiment un très bon public pour la romance historique et j’accepte les yeux fermés certains clichés ou maladresses que je ne pardonnerai pas en temps normal.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s