Mêlée à deux de Angéla Morelli – Le premier essai marqué

Collection HQN (Harlequin) - Année 2015 ePub
Collection HQN (Harlequin) – Année 2015
ePub

La première mi-temps a commencé. Certains sont confortablement installés devant leur TV, d’autres sont debout à côté du canapé légèrement stressés.
Un match de rugby me faisant ni chaud, ni froid, je vous invite comme moi à vous mettre dans l’ambiance en lisant cette légère romance.

7 rugbymen. 15 jours. Une maison.
Lorsqu’elle a quitté Paris pour s’installer à Montauban afin d’aider sa tante Mila à tenir une maison d’hôte, Eugénie espérait y trouver le calme. Le calme, le soleil, des champs de maïs à gogo et des légumes du potager 100 % bio. Et même si, avec ses piercings, ses T-shirts Gandalf et ses cheveux roses, Eugénie sait qu’elle a plus l’air d’une geekette que d’un chef trois étoiles, elle est une vraie mordue de cuisine. La maison d’hôte lui semble l’endroit rêvé pour exercer sa passion en toute tranquillité. Enfin ça, c’était avant que sa tante lui annonce un petit changement de programme. « Petit » comme sept armoires à glace. Car Mila a accepté de recevoir en catastrophe la moitié d’une équipe de rugby. Oui, oui, de RUGBY. En toute simplicité. Cerise sur la croustade ? Eugénie va devoir partager SA chambre avec l’un des musclors.

Angéla Morelli nous invite à découvrir la campagne montalbanaise, le pays où le rugby est une tradition. Et je pèse mes mots. Je connais quelques peu de Montauban pour y avoir passé quelques vacances scolaires dans mon enfance, et je me souviens que les amis de mon père ne faisait que parler d’une chose : le rugby.
J’associe donc maintenant Montauban au rugby, à la chaleur étouffante et aux nombreux orages.

Cette chaleur, on l’a retrouve dans la nouvelle d’Angéla Morelli lorsque 7 rugbymen débarquent dans la maison tenue par Eugénie et Mila, sa tante. Et comment rester de marbre face à se défiler de muscles et de testostérone. Eugènie n’a pas pu y résister et moi non plus, j’ai fondu pour le beau gosse aux yeux vert.

L’héroïne, Eugenie, est une jeune femme très drôle très souvent à son insu. Petite, elle a du tomber dans la marmite magique de la fantasy car tout ce qui lui arrive au quotidien, elle le relie à un roman fantastique. Il y a donc beaucoup de référence à Tolkien et la littérature que j’apprécie énormément. Elle a un côté geek dans lequel je me suis retrouvée. Je suis tombée amoureuse de ses cheveux roses – j’aimerais tellement pouvoir faire la même chose, malheureusement cela ne passerait pas du tout auprès de mes employeurs…
Son petit univers bien posé est fortement perturbé par l’arrivée de Rodrigue. Rodrigue est beau spécimen de rugbyman pour lequel j’ai fondu et son coté bad boy repenti n’a fait qu’accentué ce sentiment.

Je vous invite donc à découvrir cette nouvelle pendant la première mi-temps du match. Vous ne verrez plus le rugby de la même façon à la mi-temps 🙂 La plume d’Angéla Morelli vous aura réchauffée et vous profiterez tout autant que les hommes de ce match!

Notes Très bonne lecture

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s