Le cercle des canailles, Tome 1 : Le Flambeur de Sarah MacLean – Une belle canaille!

Collection Aventures et passions (J'ai Lu) - Année 2014 377 pages
Collection Aventures et passions (J’ai Lu) – Année 2014
377 pages

Et oui, encore une romance historique! Mais c’est une super romance historique.

C’est après avoir lu un avis dithyrambique sur le blog « Les lectures d’Alice » que j’ai eu envie de me lancer dans cette nouvelle saga historique. Et ce n’est pas comme si la romance historique n’était pas mon genre de lecture préféré!
Dans un précédent billet, je vous parlais du fait que le thème du cercle de jeux était récurrent dans ce genre littéraire et cela se vérifie ici.

Dix ans auparavant, le Marquis de Bourne a été chassé de la haute société, ne gardant que son titre. Désormais l’un des associés des plus fameuses tables de jeux de Londres, le froid et dur Bourne fera tout pour regagner son héritage – y compris épouser la parfaite Lady Penelope Marbury.

Des fiançailles rompues et des années à se faire gentiment courtiser ont laissé Penelope avec peu d’intérêt pour un mariage confortable… et le désir de quelque chose de différent. Quelle chance que son nouveau mari ait accès à toutes sortes de plaisirs inexplorés !

Bourne est peut être un prince de l’ombre dans Londres, mais il a juré de tenir Penelope éloignée de ses faiblesses – un défi bien difficile à relever lorsque la lady découvre ses propres désirs et est prête à tout pour les réaliser… même à parier son cœur.

Cela faisait un moment que je n’avais eu de coup de cœur et encore plus qu’un livre me tienne éveillé jusqu’au bout de la nuit tellement, j’ai été captivé du début à la fin par cette histoire.

Le résumé nous promet un héros au cœur impénétrable – check! -, qui n’a qu’un seul objectif celui de se venger peu importe les moyens utilisés pour cela – check!.

Bourne est un héros torturé à la manière de Monte-Cristo, il ne souhaite qu’une seule chose : se venger. Il était encore très jeune et inexpérimenté lorsque sur un pari, il perd tous les biens aliénables qu’il possède au profit d’une personne en qui, il avait tout confiance. On le retrouve quelques années plus tard à la tête d’un cercle de jeux « L’ange déchu » que toute la bonne société fréquente.  Pendant toutes ces années, il s’est reconstruit une véritable fortune et il a ruminé sa vengeance. Le jour où ce que Bourne convoite le plus tombe dans la dot de Penelope, sa vengeance peut enfin commencer.
Je suis littéralement tombée amoureuse de ce personnage. Il a une idée en tête et rien ne pourra l’écarter de celle-ci. Il n’a pas peur, pour cette raison, de blesser des personnes auxquelles il tient. Il est sans cœur, enfin c’est l’image qu’il veut renvoyer de sa personne. Malgré tout, il ressent des émotions et il sait parfaitement qu’il fait souffrir Penelope. Sa problématique est de savoir ce qui est le plus important : sa vengeance ou sa femme? C’est donc une brute au cœur tendre qui m’a fait craqué! 

Il est assez rare dans une romance historique qu’aux cotés d’un héro charismatique se trouve également un personnage féminin intéressant. Mais ici, ce n’est pas le cas! Sarah MacLean n’a pas laissé en reste son héroïne. J’ai aimé ce personnage du début à la fin.
Penelope est une vieille fille qui veut vivre une aventure. Après le scandale de la rupture de ses fiançailles, elle perd toute confiance en elle. Elle veut connaitre un mariage d’amour mais elle sait très bien que c’est une utopie. J’ai beaucoup apprécié son coté rêveuse car malgré la société dans laquelle elle vit et ce qu’elle a vécue, elle garde ses rêves même si ceux-ci sont irréalisables. Mais elle a également un coté désabusé car elle consciente qu’elle n’est qu’une marchandise, un moyen d’arriver à un but. Et l’auteure aborde très bien le sujet de la condition des femmes aux XIXème siècle. En conséquence, tout homme qui propose le mariage à Peneloppe à le but de mettre la main sur sa fortune, et pour cela Penelope est bien plus qu’une personne.
Cependant, Penelope est courageuse. Elle n’hésite pas à faire entendre sa voix et se dresser contre son mari ce qui rend les choses explosives entre nos deux héros!

La romance en elle-même est simple mais délicieuse. Les héros ont leur caractère propre et celui-ci ne change pas au cours de l’histoire. Penelope est courageuse et le reste, elle ne plie pas sous l’autorité de son mari comme beaucoup d’héroïne de son genre. Bourne reste quant à lui, un homme qui sait ce qu’il veut.
Je me suis totalement identifiée à Penelope ce qui m’a permis de souffrir en même temps qu’elle et de ressentir beaucoup des sentiments qu’elle éprouvait.

C’est une romance délicieuse où la passion et les sentiments non exprimés par les héros nous livre un cocktail explosif!

Notes Coup de coeur

Publicités

2 réflexions sur “Le cercle des canailles, Tome 1 : Le Flambeur de Sarah MacLean – Une belle canaille!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s