Confessions d’une fan de Jane Austen de Laurie Viera Rigler – Une austenerie toute en légèreté!

Collection Pemberley (Milady) - Année 2014 424 pages
Collection Pemberley (Milady) – Année 2014
424 pages

Et une nouvelle austenerie a ajouté à ma petite collection qui commence à prendre joliment forme. Ce livre m’a tapé dans l’œil dès que Milady a annoncé sa sortie. La maison d’édition a bien choisi la couverture, je la trouve absolument superbe. Un détail supplémentaire qui m’a poussé au crime! Mais ce qui m’a surtout donné envie de le lire est le thème : une jeune femme du XXIème siècle qui se retrouve plongé au temps de Mr Darcy. J’ai dû rêver de cette situation au moins mille fois!

Je n’aurais jamais dû noyer mon chagrin dans une énième relecture d’Orgueil et Préjugés et dans l’alcool, car aujourd’hui, me voilà propulsée à l’époque de la Régence anglaise dans le corps d’une autre femme ! Même si la mode Empire et les mœurs ne cessent de me surprendre, je m’aperçois que cette vie offre, malgré tout, son lot de charmes. Surtout lorsque je rencontre l’élégant et séduisant Charles Edgeworth. Mais est-il un Darcy ou un Wickham ? S’il se révèle être un Darcy, je pourrais bien ne plus jamais éprouver l’envie de rentrer chez moi, après tout…

L’histoire commence plutôt bien et j’ai été très rapidement prise dans l’élan du voyage dans le temps. Courtney qui prend la place de Jane à l’époque de la Régence doit prestement s’habituer à sa nouvelle situation sous peine de se retrouve illico à l’asile. Pas vraiment une perspective réjouissante!

La vision du monde Jane Austen est quelque peu écornée et celle-ci parait beaucoup moins glamour. En effet, en lisant « Orgueil et préjugés » on est concentré sur le charisme aveuglant de Mr Darcy et non sur les problèmes d’hygiènes de l’époque. Ce prince paraîtrait beaucoup moins charmant avec une odeur corporelle trop forte… Ce portrait réaliste casse tout à coup mon rêve, surtout pour moi qui suis très maniaque!

Le personnage de Courtney est attachant. Elle ne comprend pas ce qu’elle fait dans ce monde, elle se pose énormément de questions mais bizarrement, elle s’adapte assez facilement à son nouveau mode de vie. Elle ne ressent par exemple plus l’envie de fumer. La sécurité sociale devrait rembourser les voyages dans le temps pour guérir les addictions XD Cependant, le naturel revient parfois au galop et son franc parlé lui pose quelques problèmes.

Le second personnage important, enfin censé être important est Edgeworth, le Mr Darcy de l’histoire. Malheureusement, il est tellement peu présent dans le récit qu’il me manque de la matière pour pouvoir porter un réel jugement sur son caractère. Il a apparemment toutes les qualités requises pour être l’homme idéal mais c’est tout ce que je peux dire.

Je regrette que la romance ne prenne pas plus de place dans l’histoire puisque pour moi c’était l’objectif de ce voyage dans le temps pour Courtney. Cette dernière vient de se faire plaquer la veille de son mariage et ne fait donc plus confiance aux hommes. En voyageant dans le temps, cela lui permettait de soigner son manque de confiance envers les hommes en rencontrant le prince charmant. Néanmoins, ce n’était pas le but de l’auteure et je suis passée à côté de celui-ci puisque je ne l’ai pas compris.

Ce roman est très agréable à lire et chargé d’humour. C’est pour moi plus un roman de chick-lit qu’une romance historique. Un genre pour lequel je ne suis pas très réceptive.

Ce livre s’adresse à toutes les fans de Jane Austen et qui ont déjà rêvé de voyager dans le temps pour se retrouver à l’époque de la Régence.

Notes Un bon moment de lecture

Publicités

4 réflexions sur “Confessions d’une fan de Jane Austen de Laurie Viera Rigler – Une austenerie toute en légèreté!

    1. C’est un roman qui se laisse lire très facilement. Je n’ai pas encore lu son compagnon : tribulations d’une fan de… mais cela ne serait tarder.

      Si tu aimes Jane Austen, je te conseille vivement Une saison à Longbourn qui sort le 2 avril. C’est vraiment une pépite!

      J'aime

  1. Je viens de terminer un roman para-austenien, et j’ai très envie d’en lire d’autres, les romans de Laurie Viera Rigler m’avait attiré il y a un petit bout de temps déjà et je les avais acheté, par contre je pense commencer par Tribulation d’une fan de Jane Austen 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s