Wherlocke, Tome 1 : Pouvoirs de Séduction de Hannah Howell – Une déception inattendue

Collection Milady Pemberley - Année 2013 480 pages
Collection Milady Pemberley – Année 2013
480 pages

Après avoir fait un petit détour par la Bit-Lit, je voulais me plonger à nouveau dans une romance historique – mon point faible. J’ai regardé ma PAL à peine trente seconde pour me décider à choisir ce livre. J’adore la couverture!

Elle va lui sauver la vie… Mais à quel prix ?

Grâce à un étrange rêve, Chloe Wherlocke devine qu’un complot se trame contre lord Julian Kenwood et son fils nouveau-né. Son don lui permet de sauver l’enfant d’une mort certaine, mais l’existence du comte est toujours menacée. Julian soupçonne sa femme et son amant de vouloir l’éliminer, mais il apprend grâce à Chloe, mystérieuse étrangère à la chevelure de jais, que des forces maléfiques s’en prennent à lui… Il va s’allier à cette charmante créature prête à braver le danger, qui ne le laisse pas indifférent…

Ce livre avait tout les ingrédients pour me convaincre. Hannah Howell nous promettait de la romance, de la romance historique – encore mieux! – le tout saupoudré de fantastique. En effet, tout y est!
Malheureusement, je n’ai pas eu de coup de cœur ni même vraiment appréciée la lecture. J’ai fini le livre mais plus par automatisme et parce que j’avais envie de connaitre malgré tout la fin de l’histoire.

Nous sommes plongée en pleine période de la Régence, période que j’affectionne tout particulièrement depuis ma rencontre enflammée avec Mr Darcy. Classiquement, les personnages sont jugés par leurs pairs, toute l’aristocratie a un avis sur nos deux héros. Ce qui fait vraiment la différence par rapport à une romance historique ordinaire est le fait que Chloé soit dotée d’un don. De plus, Hannah Howell intègre une intrigue assez complexe et intéressante. De quoi donner un coup de boost à la romance historique!!!

Néanmoins, les points positifs s’arrêtent ici.
Cela commence dès le premier chapitre où l’auteur insère immédiatement les bases de son intrigue. Cependant, si je n’avais pas été assez éveillé à ce moment là de ma lecture, je n’aurais absolument rien compris. On entre dans le vif du sujet sans que les personnages ne nous soient présentés, cela nécessite donc de faire un peu – beaucoup – de gymnastique de l’esprit.

Ensuite, de nombreuses longueurs et tergiversations pèsent sur le récit. Et la romance n’arrive pas relever le niveau. Toutes les trois pages, un « conseil de guerre » réunissant Chloé, Julian et Leo, est rassemblé dans le bureau de ce dernier pour mettre au point un plan afin que Julian survive à sa « charmante » femme. Ces réunions sont très longues et surtout très répétitives car les mêmes faits sont discutés encore et toujours sans vraiment que cela fasse avancer l’intrigue. Ce qui m’a mise sur les nerfs – et oui, rien que ça! – à plusieurs reprises.

Enfin, les personnages… Si Chloé et sa famille ont une histoire qui aurait pu être attrayante grâce à leurs nombreux dons, l’auteure exploite que très peu ce particularisme. Notre couple de héros manque cruellement de ce petit quelque chose qui les rendraient captivant. Et à part le petit Anthony, aucun personnage n’a retenu mon attention.

La magie n’a manifestement pas opérée sur moi. Ce qui est dommage parce que sur le papier, la romance historique était prometteuse. Je ne lirais certainement pas la suite. J’essayerais tout de même de lire « Le Clan Murray », autre romance historique du même auteur traduit chez Milady, parce que les Highlanders sur les couvertures sont vraiment alléchant!

Notes Lecture passable


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s