Douces Nuits de Ros Clarke et Faye Robertson – Deux romances pour un soir d’hiver

Collection Milday Central Park - Année 2013 234 pages
Collection Milday Central Park – Année 2013
234 pages

Noël est peut-être fini depuis plus d’un mois mais je suis encore dans l’ambiance. C’est surement en raison du temps qui me donne qu’une envie, me terrer sous ma couette avec une bonne tasse de chocolat chaud. Il n’y a donc rien de mieux pour se replonger dans l’ambiance des fêtes de fin d’année qu’une bonne romance sur le thème.

« Sous le gui » de Ros Clarke (All I Want For Christmas)

La nuit dernière, Anna a enflammé la fête de Noël au bureau, avant de se jeter une fois de plus sur l’irrésistible Hugh, l’étoile montante de l’entreprise. L’année passée, il a accepté de faire comme si leur baiser n’avait jamais eu lieu, mais cette année, Anna va devoir se rendre à l’évidence : l’attirance qu’elle éprouve pour Hugh est réciproque. Voilà la jeune femme face à un terrible dilemme : pour s’occuper de sa mère atteinte d’Alzheimer, elle s’est juré de mettre une croix sur les relations amoureuses…

« Une seconde chance pour Noël » de Faye Robertson (Holly’s First Noel)

Holly Jones, prof de musique, est dans une situation délicate pour les fêtes : elle vient de se faire larguer. Lorsque le séduisant prof de sciences de la classe d’à côté surprend sa conversation avec son ex et l’invite à passer quelques jours dans sa retraite écossaise, elle accepte aussitôt, ravie de pouvoir se ressourcer. Elle ne se doute pas un seul instant que, pour ce veuf qui fuit les fêtes depuis le décès de son épouse, sa compagnie est un cadeau inespéré.

Le recueil commence par la plus courte des deux nouvelles, « Sous le gui » qui ne fait qu’environ 80 pages. C’est donc très rapide à lire!

Et des deux nouvelles c’est celle-ci que j’ai préféré. L’histoire a beau être courte, elle a su me toucher. Les thèmes de la maladie et de l’abnégation de soi sont très bien traités.  Et quelques pages ont suffit pour m’emporter et compatir à la difficile vie d’Anna qui met sa vie entre parenthèses pour s’occuper au mieux de sa mère atteinte d’Alzheimer précoce. Hugh m’a également conquise car qui prendrait le risque d’aimer quelqu’un qui connait autant de contrainte et avec la peur que tôt ou tard, la même maladie atteigne sa fiancée. Comme d’habitude je me suis retrouvée frustrée par la fin puisque j’aurais aimé en savoir plus, et aller au-delà de Noël afin de savoir comment les personnages allaient gérer la nouvelle situation. Mais ces thèmes forts demanderaient bien plus qu’une courte nouvelle.

La deuxième nouvelle « Une seconde chance pour Noël » pour laquelle j’ai eu plus de difficultés à accrocher au début mais ça c’était au début! Une fois passé les événements chaotiques du départ, l’histoire m’a happé. Et j’ai passé un excellent moment à la lire. Encore une fois, le thème de la maladie est abordée mais bien différemment de la première nouvelle. Noël – prénom de rigueur pour les fêtes – a perdu sa femme d’un cancer. Ici, il est plutôt question d’une reconstruction psychologique après la perte douloureuse de son amour, et de gérer la culpabilité d’être encore en vie. Holly – encore un prénom de fête – est très rigolote. Très souvent plongée dans ses pensées, ses paroles sont cryptiques, surement son âme d’artiste qui parle pour elle. Je n’ai ressenti aucune frustration à la fin de la nouvelle, tout a été dit et je n’avais pas besoin d’autre détail pour être satisfaite.

En conclusion, deux nouvelles qui font du bien au moral malgré des thèmes assez difficiles. A lire sous la couette, une tasse de chocolat chaud à portée de main!

Notes Très bonne lecture


2 réflexions sur “Douces Nuits de Ros Clarke et Faye Robertson – Deux romances pour un soir d’hiver

    1. Surtout que c’est ultra rapide à lire et sans prise de tête donc entre deux lectures plus difficile, tu peux caser une petite nouvelle et détendre les neurones XD

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s